La bible au peigne fin


Un lieu de discution et d'apprentissage de la Bible, ouvert à tous les courants de pensée
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 chapitre 13 En ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'as

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Administrateur fondateur
avatar

Nombre de messages : 1260
Age : 56
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: chapitre 13 En ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'as   Mer 6 Juin - 23:47

Mt 13:1-
En ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'assit au bord de la mer.

Mt 13:2-
Et des foules nombreuses s'assemblèrent auprès de lui, si bien qu'il monta dans une barque et s'assit ; et toute la foule se tenait sur le rivage.

Mt 13:3-
Et il leur parla de beaucoup de choses en paraboles. Il disait : " Voici que le semeur est sorti pour semer.

Mt 13:4-
Et comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger.

Mt 13:5-
D'autres sont tombés sur les endroits rocheux où ils n'avaient pas beaucoup de terre, et aussitôt ils ont levé, parce qu'ils n'avaient pas de profondeur de terre ;

Mt 13:6-
mais une fois le soleil levé, ils ont été brûlés et, faute de racine, se sont desséchés.

Mt 13:7-
D'autres sont tombés sur les épines, et les épines ont monté et les ont étouffés.

Mt 13:8-
D'autres sont tombés sur la bonne terre et ont donné du fruit, l'un cent, l'autre soixante, l'autre trente.

Mt 13:9-
Entende qui a des oreilles ! "

Mt 13:10-
Les disciples s'approchant lui dirent : " Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? " -

Mt 13:11-
" C'est que, répondit-il, à vous il a été donné de connaître les mystères du Royaume des Cieux, tandis qu'à ces gens-là cela n'a pas été donné.

Mt 13:12-
Car celui qui a, on lui donnera et il aura du surplus, mais celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera enlevé.

Mt 13:13-
C'est pour cela que je leur parle en paraboles : parce qu'ils voient sans voir et entendent sans entendre ni comprendre.

Mt 13:14-
Ainsi s'accomplit pour eux la prophétie d'Isaïe qui disait : Vous aurez beau entendre, vous ne comprendrez pas ; vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.

Mt 13:15-
C'est que l'esprit de ce peuple s'est épaissi : ils se sont bouché les oreilles, ils ont fermé les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n'entendent, que leur esprit ne comprenne, qu'ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse.

Mt 13:16-
" Quant à vous, heureux vos yeux parce qu'ils voient ; heureuses vos oreilles parce qu'elles entendent.

Mt 13:17-
En vérité je vous le dis, beaucoup de prophètes et de justes ont souhaité voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu !

Mt 13:18-
" Écoutez donc, vous, la parabole du semeur.

Mt 13:19-
Quelqu'un entend-il la Parole du Royaume sans la comprendre, arrive le Mauvais qui s'empare de ce qui a été semé dans le cœur de cet homme : tel est celui qui a été semé au bord du chemin.

Mt 13:20-
Celui qui a été semé sur les endroits rocheux, c'est l'homme qui, entendant la Parole, l'accueille aussitôt avec joie ;

Mt 13:21-
mais il n'a pas de racine en lui-même, il est l'homme d'un moment : survienne une tribulation ou une persécution à cause de la Parole, aussitôt il succombe.

Mt 13:22-
Celui qui a été semé dans les épines, c'est celui qui entend la Parole, mais le souci du monde et la séduction de la richesse étouffent cette Parole, qui demeure sans fruit.

Mt 13:23-
Et celui qui a été semé dans la bonne terre, c'est celui qui entend la Parole et la comprend : celui-là porte du fruit et produit tantôt cent, tantôt soixante, tantôt trente. "

Mt 13:24-
Il leur proposa une autre parabole : " Il en va du Royaume des Cieux comme d'un homme qui a semé du bon grain dans son champ.

Mt 13:25-
Or, pendant que les gens dormaient, son ennemi est venu, il a semé à son tour de l'ivraie, au beau milieu du blé, et il s'en est allé.

Mt 13:26-
Quand le blé est monté en herbe, puis en épis, alors l'ivraie est apparue aussi.

Mt 13:27-
S'approchant, les serviteurs du propriétaire lui dirent : "Maître, n'est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ ? D'où vient donc qu'il s'y trouve de l'ivraie ?"

Mt 13:28-
Il leur dit : "C'est quelque ennemi qui a fait cela. " Les serviteurs lui disent : "Veux-tu donc que nous allions la ramasser ?"

Mt 13:29-
"Non, dit-il, vous risqueriez, en ramassant l'ivraie, d'arracher en même temps le blé.

Mt 13:30-
Laissez l'un et l'autre croître ensemble jusqu'à la moisson ; et au moment de la moisson je dirai aux moissonneurs : Ramassez d'abord l'ivraie et liez-la en bottes que l'on fera brûler ; quant au blé, recueillez-le dans mon grenier. " "

Mt 13:31-
Il leur proposa une autre parabole : " Le Royaume des Cieux est semblable à un grain de sénevé qu'un homme a pris et semé dans son champ.

Mt 13:32-
C'est bien la plus petite de toutes les graines, mais, quand il a poussé, c'est la plus grande des plantes potagères, qui devient même un arbre, au point que les oiseaux du ciel viennent s'abriter dans ses branches. "

Mt 13:33-
Il leur dit une autre parabole : " Le Royaume des Cieux est semblable à du levain qu'une femme a pris et enfoui dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que le tout ait levé. "

Mt 13:34-
Tout cela, Jésus le dit aux foules en paraboles, et il ne leur disait rien sans parabole ;

Mt 13:35-
pour que s'accomplît l'oracle du prophète : J'ouvrirai la bouche pour dire des paraboles, je clamerai des choses cachées depuis la fondation du monde.

Mt 13:36-
Alors, laissant les foules, il vint à la maison ; et ses disciples s'approchant lui dirent : " Explique-nous la parabole de l'ivraie dans le champ. "

Mt 13:37-
En réponse il leur dit : " Celui qui sème le bon grain, c'est le Fils de l'homme ;

Mt 13:38-
le champ, c'est le monde ; le bon grain, ce sont les sujets du Royaume ; l'ivraie, ce sont les sujets du Mauvais ;

Mt 13:39-
l'ennemi qui la sème, c'est le Diable ; la moisson, c'est la fin du monde ; et les moissonneurs, ce sont les anges.

Mt 13:40-
De même donc qu'on enlève l'ivraie et qu'on la consume au feu, de même en sera-t-il à la fin du monde :

Mt 13:41-
le Fils de l'homme enverra ses anges, qui ramasseront de son Royaume tous les scandales et tous les fauteurs d'iniquité,

Mt 13:42-
et les jetteront dans la fournaise ardente : là seront les pleurs et les grincements de dents.

Mt 13:43-
Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père. Entende, qui a des oreilles !

Mt 13:44-
" Le Royaume des Cieux est semblable à un trésor qui était caché dans un champ et qu'un homme vient à trouver : il le recache, s'en va ravi de joie vendre tout ce qu'il possède, et achète ce champ.

Mt 13:45-
" Le Royaume des Cieux est encore semblable à un négociant en quête de perles fines :

Mt 13:46-
en ayant trouvé une de grand prix, il s'en est allé vendre tout ce qu'il possédait et il l'a achetée.

Mt 13:47-
" Le Royaume des Cieux est encore semblable à un filet qu'on jette en mer et qui ramène toutes sortes de choses.

Mt 13:48-
Quand il est plein, les pêcheurs le tirent sur le rivage, puis ils s'asseyent, recueillent dans des paniers ce qu'il y a de bon, et rejettent ce qui ne vaut rien.

Mt 13:49-
Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges se présenteront et sépareront les méchants d'entre les justes

Mt 13:50-
pour les jeter dans la fournaise ardente : là seront les pleurs et les grincements de dents.

Mt 13:51-
" Avez-vous compris tout cela ? " - " Oui ", lui disent-ils.

Mt 13:52-
Et il leur dit : " Ainsi donc tout scribe devenu disciple du Royaume des Cieux est semblable à un propriétaire qui tire de son trésor du neuf et du vieux. "

Mt 13:53-
Et il advint, quand Jésus eut achevé ces paraboles, qu'il partit de là ;

Mt 13:54-
et s'étant rendu dans sa patrie, il enseignait les gens dans leur synagogue, de telle façon qu'ils étaient frappés et disaient : " D'où lui viennent cette sagesse et ces miracles ?

Mt 13:55-
Celui-là n'est-il pas le fils du charpentier ? N'a-t-il pas pour mère la nommée Marie, et pour frères Jacques, Joseph, Simon et Jude ?

Mt 13:56-
Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes chez nous ? D'où lui vient donc tout cela ? "

Mt 13:57-
Et ils étaient choqués à son sujet. Mais Jésus leur dit : " Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison. "

Mt 13:58-
Et il ne fit pas là beaucoup de miracles, à cause de leur manque de foi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florence_yvonne
Administrateur fondateur
avatar

Nombre de messages : 1260
Age : 56
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: chapitre 13 En ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'as   Dim 17 Juin - 18:14

Citation :
Mt 13:12-
Car celui qui a, on lui donnera et il aura du surplus, mais celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera enlevé.

celui qui a quoi ? et le suplus de quoi ?

Citation :
Mt 13:38-
le champ, c'est le monde ; le bon grain, ce sont les sujets du Royaume ; l'ivraie, ce sont les sujets du Mauvais ;

Jésus s'adresse t-il à une élite ? c'est à dire le bon grain ? comment savoir si nous sommes du bon grain ou bien de l'ivraie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: faut pas sortir un verset hors contexte   Dim 17 Juin - 23:25

la parabole du semeur.

Matthieu a présenté son évangile en trois parties : la justice du règne de Dieu (chapitres (5-7) ,, la proclamation du règne dans ce monde (chap. 10) et nous voici dans le mystère du règne. Par ce choix, Matthieu veut nous donner le sens de la destinée de Jésus. S’agit-il de la signification que Jésus voulait donner ? Des auteurs ont tenté de remonter aux paraboles telle que Jésus les aurait dites. Il s’agit d’un travail faites de conjecture ! Nous devons avoir en mémoire que Matthieu s’adresse vers 80 à l’église syro-palestinienne ainsi qu’à des pharisiens qui se revendiquent du judaïsme orthodoxe de l’époque. Matthieu doit expliquer à ses disciples et aux membres de l’église à laquelle il appartient le pourquoi la Parousie tant attendue tarde à venir, pourquoi la gloire du Royaume des Cieux est si lente à se manifester mais aussi que le refus des juifs de voir en Jésus le Christ fait partie des desseins de Dieu ! Matthieu suit le plan de Marc alors que Luc ne suit pas ce plan.

Marc parle du semeur, de la semence et du grain de moutarde alors que Matthieu y ajoute l’ivraie, le levain, le trésor, la perle et le filet.

A cela nous pouvons ajouter que ce thème est repris par Thomas dans différents logia.

Analyse détaillée :

13 : 1-3 : Les évangiles parlent souvent des foules et de la solennité de l’heure (jésus s’assied !) La foule écoute mais ne comprend guère !

13 : 4-7 : La résistance à Jésus que l’on perçoit tout au long des évangiles et l’échec répété des semailles nous amène à une question fondamentale : comment concilier le caractère messianique du Christ et les échecs rencontrés ?

13 : 8 : La fin est surprenante : comment peut-il y avoir une telle récolte malgré les pertes considérables ?

13 : 9 : Celui qui a des oreilles, qu'il entende !
Certes, il est simple de comprendre cette parabole mais par cette remarque Christ dit : êtes vous capable de comprendre ce que seule la foi permet de comprendre ! Etes vous capable de comprendre que malgré des échecs, les reniements des apôtres, les églises qui détournent le message du Christ, etc. …. l’avènement du Royaume sera une réalité !

13 : 10-15 : pourquoi jésus parle-t-il en paraboles ? Aux disciples seuls a été donné de connaître les mystères du Règne de Dieu ! Celui qui a recevra encore, et il sera dans l'abondance ; mais celui qui n'a rien se fera enlever même ce qu'il a … L’homme est dépouillé de tout, même de son propre vide ! Dieu comble les élus et renvoie « vide » ceux qui pensaient « avoir » !

13 : 16-17 : Le bonheur de ceux qui voient ! Le bonheur n’est pas de voir Jésus mais de le voir en le comprenant !

13 : 18-23 : le sens de la parabole du semeur. Ces versets figurent dans les trois synoptiques mais avec des différences notables. Tous ces versets donnent une image des obstacles qui se dressent dans les cœurs des hommes pour empêcher que le message du Christ germe chez eux .

Note :

Logion 9 de l’évangile selon thomas

Jésus disait : Voici que le semeur sortit. Sa main était pleine de semences et il sema. Certaines tombèrent sur le chemin, Nourriture pour les moineaux. D’autres tombèrent parmi les épines, elles étouffèrent la semence et le ver la mangea. D’autres tombèrent dans la rocaille. Là, elle ne pouvait prendre racine ; d’autres tombèrent sur une terre excellente et il se leva un beau fruit vers le Ciel. Elles produisirent soixante par mesure et cent vingt par mesure.
En conclusion :
Quelle limpidité et quelle actualité !
La Parole s’adresse à nos cœurs plus qu’à notre intelligence !
Les cœurs de pierre ne la reçoivent pas tandis que les cœurs ouverts aux autres comprennent à demi-mot car ils ont l’intelligence du cœur.
La graine qui doit mourir pour germer et porter du fruit, c’est en fait parler de l’homme (le vieil homme) qui meurt et devient le nouvel homme, homme de ce monde mais plus du monde car il porte les fruits du Royaume. La bible insiste souvent sur le fait que l’homme doit atteindre une autre dimension.
L’Abbé Pierre est certainement la personnalité la plus apte à parler de cette parabole, lui qui s’en relâche sème le bon grain à tous vents. Il sait ce que cette parabole signifie dans la réalité de chaque jour.
Laissons-lui la parole :
« L’univers de l’homme (le Royaume qui est en nous et autour de nous) est de toutes parts cerné de responsabilités et c’est sa noblesse. Mais jamais de la responsabilité des uns à l’exclusion de celles des autres. Nous sommes tous ensemble responsables, responsables de nous-mêmes et responsables les uns des autres, c’est cela la grandeur d’être homme. »
« Si vous entrez dans la vie, vous les jeunes , avec la volonté d’être heureux, pour la gloire de Dieu, si vous entrez dans la vie avec l’intelligence, cette intelligence qui commence à venir par la « sagesse » quand on a commencé à « goûter comme c’est bon d’aimer.» Si vous entrez dans la vie avec la volonté d’être heureux, dans le service compétent, qualifié, efficace du bonheur de tous, oh ! alors vous êtes enviables d’avoir vingt ans aujourd’hui. »
La qualité d’une vie ne se mesure pas à sa longueur mais au fruit de son action. Le Christ a souvent dit que seul l’amour compte.
L’amour de Dieu mais surtout celui de ses frères et sœurs, en particulier ceux dans la détresse, et Dieu sait si notre monde actuel est celui de la solitude et de la détresse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: et on continue   Dim 17 Juin - 23:28

Première parabole : 13, 24-30 : Parabole de l’ivraie.

Notons que cette parabole est propre à Matthieu. L’évangéliste nous explique ce que doit et ne doit pas faire l’homme. La leçon est claire : il ne faut pas devancer les temps et vouloir anéantir les œuvres du Malin avant l’heure de la moisson.

13,24 : Afin de nous faire comprendre ce à quoi le royaume est comparable ce qui est différent de dire ce à quoi est en réalité, il nous raconte une histoire. Il s’agit d’une histoire compréhensible à son auditoire : le champ (le monde qui appartient à Dieu), la semence, qui est toujours du bon grain et le semeur … mais qui est-il ?

13,25 : Notons que le propriétaire du champ a laissé sa propriété à des fermiers et qu’il ne reprochera pas à ces derniers de s’être endormis ! Il ne s’agit pas du problème des hommes mais simplement le fait que le Messie est venu faire pousser une plantation pour la gloire de Dieu. Si le Messie est venu sur terre, le Malin est aussi un semeur, celui de la mauvaise herbe, des plantes non souhaitées. L’ivraie est l’œuvre de l’ennemi.

13, 26-27 : Comment expliquer que si Jésus est le Messie, venu dans le champ qui représente le monde et non l’Eglise, un tel mal soit encore possible ! Perplexité des serviteurs !

13, 28 : La réponse du propriétaire du monde est simple à comprendre. Le mal ne vient pas du monde ou des hommes mais d’un ennemi qui vient saboter le travail du Messie. Le Messie n’explique pas en détail ce qu’est l’ivraie : le mal, la souffrance des élus, les pécheurs dans le monde ou des pécheurs de l’Eglise. La seule chose que nous savons c’est l’impatience des serviteurs de brûler cette ivraie.

13, 29-30 : La victoire appartient au Maître de l’Histoire. La plantation messianique sera moissonnée au temps voulu par Dieu. Seul le propriétaire de l’Univers visible et invisible opérera le tri quand il aura décidé du temps. La moisson est une image régulière du jugement dernier où Dieu va séparer les bons des méchants et en permettant aux élus de se réjouir auprès du maître de la moisson.

Deuxième parabole : parabole de la graine de moutarde.

L’idée est simple à comprendre. Le royaume semé par Jésus dans le champ du monde a un commencement minuscule mai un jour, il sera immense.

13,31 : le royaume n’est pas semblable à une graine de moutarde mais à une graine qu’un homme a semée ! Il est à noter que la plante pouvait atteindre 4 mètres de haut en Palestine.

13,32 : L’idée est la suivante : l’évangéliste veut faire un parallèle entre la faiblesse de Jésus qui proclame le royaume dans un milieu hostile des pharisiens et la grandeur procchaine du royaume sur terre.

Troisième parabole : la parabole du levain.

13, 33 : le levain, en toute petite quantité va transformer la farine alors que la part de levain ne représente rien, elle transforme le tout !
Les foules et les paraboles

13, 34- 35 : Qu’il n’est pas si simple de comprendre les paroles de Jésus ! Derrière une apparence de simplicité se cachent des mystères que seuls des croyants peuvent comprendre !

Explication de la parabole de l’ivraie.

13, 36-43 : alors que l’on s’attend à obtenir des réponses à nos questions surgissent de nouvelles questions !

Mais qui est ce fils de l’homme qui procède aux semailles eschatologiques ?
Quand viendra cette fin du monde ?

« Celui qui a des oreilles, qu'il entende ! »
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Administrateur fondateur
avatar

Nombre de messages : 1260
Age : 56
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: chapitre 13 En ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'as   Dim 17 Juin - 23:30

je ne comprend pas pourquoi un language qui devrait être universel est si difficile à comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 89
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: chapitre 13 En ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'as   Mar 19 Juin - 14:37

florence_yvonne a écrit:
je ne comprend pas pourquoi un language qui devrait être universel est si difficile à comprendre.

Pourquoi voudrais-tu que le langage des évangiles soit un langage universel ? Le christianisme est né au confluent de la tradition juive et de la culture grecque. Au départ, Israël est un peuple étroitement nationaliste ; c'est la culture grecque, installée dans l'ensemble du monde méditerranéen par la colonisation romaine, qui a commencé à ouvrir un horizon plus universel. Et Matthieu est resté plus "juif" que Luc, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florence_yvonne
Administrateur fondateur
avatar

Nombre de messages : 1260
Age : 56
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: chapitre 13 En ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'as   Mar 19 Juin - 15:17

quand je dis universel, je pense à tous les hommes quel que soit leur niveau d'intelligence ou d'érudition, hors, là, il semblerait qu'il faudrait faire de longues années d'étude pour appréhender le sens profond des écritures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ezechiel

avatar

Nombre de messages : 92
Age : 58
Localisation : 972-95
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: chapitre 13 En ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'as   Mar 19 Juin - 15:53

florence_yvonne a écrit:
quand je dis universel, je pense à tous les hommes quel que soit leur niveau d'intelligence ou d'érudition, hors, là, il semblerait qu'il faudrait faire de longues années d'étude pour appréhender le sens profond des écritures.
"Ce que l'oeil n'a pas vu, ce que l'oreille n'a pas entendu,et ce qui n'est pas monté au coeur de l'homme,tout ce que Dieu a préparé pour ceux qui l'aiment.
A nous,Dieu nous l'a révélé par l'Esprit....Qui donc,parmi les hommes sait ce qui concerne l'homme, si ce n'est l'esprit de l'homme qui est en lui?
De même, personne ne connaît ce qui concerne Dieu, si ce n'est l'Esprit de Dieu.
Or nous n'avons pas reçu l'esprit du monde ,mais l'Esprit qui vient de Dieu,afin de savoir ce que Dieu nous a donné par grâce.
Et nous en parlons, non avec des discours qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu'enseigne l'Esprit, en expliquant les réalités spirituelles à des hommes spirituels.
Mais l'homme naturel ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui,et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge."1 Corinthiens 2/9 à 14.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chapitre 13 En ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'as   

Revenir en haut Aller en bas
 
chapitre 13 En ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'as
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Véronique de Binasco, Saint Hilaire et commentaire du jour "Jésus sortit et alla dans un endroit désert et là il priait"
» Fiche métier : INFIRMIERE
» FONDATION DE BURGOS (SAINTE THÉRÈSE D'AVILA)
» refus de la propreté chez l'assmat
» Le Dernier jour d'un condamné (Le salon )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bible au peigne fin :: Les évangiles :: Matthieu-
Sauter vers: