La bible au peigne fin


Un lieu de discution et d'apprentissage de la Bible, ouvert à tous les courants de pensée
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1Jn 4:1-21 Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit, mais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Administrateur fondateur
avatar

Nombre de messages : 1260
Age : 56
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: 1Jn 4:1-21 Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit, mais   Jeu 21 Juin - 10:50

1Jn 4:1-
Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit, mais éprouvez les esprits pour voir s'ils viennent de Dieu, car beaucoup de faux prophètes sont venus dans le monde.

1Jn 4:2-
A ceci reconnaissez l'esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus Christ venu dans la chair est de Dieu ;

1Jn 4:3-
et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu ; c'est là l'esprit de l'Antichrist. Vous avez entendu dire qu'il allait venir ; eh bien ! maintenant, il est déjà dans le monde.

1Jn 4:4-
Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu et vous les avez vaincus. Car Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.

1Jn 4:5-
Eux, ils sont du monde ; c'est pourquoi ils parlent d'après le monde et le monde les écoute.

1Jn 4:6-
Nous, nous sommes de Dieu. Qui connaît Dieu nous écoute, qui n'est pas de Dieu ne nous écoute pas. C'est à quoi nous reconnaissons l'esprit de la vérité et l'esprit de l'erreur.

1Jn 4:7-
Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l'amour est de Dieu et que quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.

1Jn 4:8-
Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est Amour.

1Jn 4:9-
En ceci s'est manifesté l'amour de Dieu pour nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que nous vivions par lui.

1Jn 4:10-
En ceci consiste l'amour : ce n'est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c'est lui qui nous a aimés et qui a envoyé son Fils en victime de propitiation pour nos péchés.

1Jn 4:11-
Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres.

1Jn 4:12-
Dieu, personne ne l'a jamais contemplé. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, en nous son amour est accompli.

1Jn 4:13-
A ceci nous connaissons que nous demeurons en lui et lui en nous : il nous a donné de son Esprit.

1Jn 4:14-
Et nous, nous avons contemplé et nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde.

1Jn 4:15-
Celui qui confesse que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui et lui en Dieu.

1Jn 4:16-
Et nous, nous avons reconnu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est Amour : celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui.

1Jn 4:17-
En ceci consiste la perfection de l'amour en nous : que nous ayons pleine assurance au jour du Jugement, car tel est celui-là, tels aussi nous sommes en ce monde.

1Jn 4:18-
Il n'y a pas de crainte dans l'amour ; au contraire, le parfait amour bannit la crainte, car la crainte implique un châtiment, et celui qui craint n'est point parvenu à la perfection de l'amour.

1Jn 4:19-
Quant à nous, aimons, puisque lui nous a aimés le premier.

1Jn 4:20-
Si quelqu'un dit : " J'aime Dieu " et qu'il déteste son frère, c'est un menteur : celui qui n'aime pas son frère, qu'il voit, ne saurait aimer le Dieu qu'il ne voit pas.

1Jn 4:21-
Oui, voilà le commandement que nous avons reçu de lui : que celui qui aime Dieu aime aussi son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
1Jn 4:1-21 Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit, mais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J’ai appelé ma bien aimée pour vous dire : Dieu existe, il est vivant!
» Discernement selon l'église(tres important)
» ma sorcière bien aimée
» BONJOUR mes frères et soeurs bien-aimés
» pour nos malades bien aimé(e)s

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bible au peigne fin :: Les Épîtres catholiques :: La première épître de saint Jean-
Sauter vers: