La bible au peigne fin


Un lieu de discution et d'apprentissage de la Bible, ouvert à tous les courants de pensée
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 2Jn 1-13 Moi, l'Ancien, à la Dame élue et à ses enfants, qu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Administrateur fondateur
avatar

Nombre de messages : 1260
Age : 56
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: 2Jn 1-13 Moi, l'Ancien, à la Dame élue et à ses enfants, qu   Jeu 21 Juin - 10:52

2Jn 1-
Moi, l'Ancien, à la Dame élue et à ses enfants, que j'aime en vérité - non pas moi seulement mais tous ceux qui ont connu la Vérité -

2Jn 2-
en raison de la vérité qui demeure en nous et restera avec nous éternellement.

2Jn 3-
Avec nous seront grâce, miséricorde, paix, de la part de Dieu le Père et de la part de Jésus Christ, le Fils du Père, en vérité et amour.

2Jn 4-
Je me suis beaucoup réjoui d'avoir rencontré de tes enfants qui vivent dans la vérité, selon le commandement que nous avons reçu du Père.

2Jn 5-
Et maintenant, Dame, bien que ce ne soit pas un commandement nouveau que je t'écris mais celui que nous possédons depuis le début, je te le demande, aimons-nous les uns les autres.

2Jn 6-
L'amour consiste à vivre selon ses commandements. Et le premier commandement, ainsi que vous l'avez appris dès le début, c'est que vous viviez dans l'amour.

2Jn 7-
C'est que beaucoup de séducteurs se sont répandus dans le monde, qui ne confessent pas Jésus Christ venu dans la chair. Voilà bien le Séducteur, l'Antichrist.

2Jn 8-
Ayez les yeux sur vous, pour ne pas perdre le fruit de nos travaux, mais recevoir au contraire une pleine récompense.

2Jn 9-
Quiconque va plus avant et ne demeure pas dans la doctrine du Christ ne possède pas Dieu. Celui qui demeure dans la doctrine, c'est lui qui possède et le Père et le Fils.

2Jn 10-
Si quelqu'un vient à vous sans apporter cette doctrine, ne le recevez pas chez vous et abstenez-vous de le saluer.

2Jn 11-
Celui qui le salue participe à ses œuvres mauvaises.

2Jn 12-
Ayant beaucoup de choses à vous écrire, j'ai préféré ne pas le faire avec du papier et de l'encre. Mais j'espère vous rejoindre et vous parler de vive voix, afin que notre joie soit parfaite.

2Jn 13-
Les enfants de ta sœur Élue te saluent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florence_yvonne
Administrateur fondateur
avatar

Nombre de messages : 1260
Age : 56
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: 2Jn 1-13 Moi, l'Ancien, à la Dame élue et à ses enfants, qu   Ven 14 Déc - 21:47

Citation :
la Dame élue et à ses enfants, que j'aime en vérité


Et c'est qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Quelques éléments de commentaire   Ven 16 Jan - 23:37

Quelques éléments de commentaire:

Citation :
2Jn 1-Moi, l'Ancien, à la Dame élue et à ses enfants, que j'aime en vérité - non pas moi seulement mais tous ceux qui ont connu la Vérité -
Il s'agit ici d'une communauté, d'une église. (Voir les versets 5, 6 & 10)

Citation :
2Jn 5-Et maintenant, Dame, bien que ce ne soit pas un commandement nouveau que je t'écris mais celui que nous possédons depuis le début, je te le demande, aimons-nous les uns les autres.

2Jn 6-L'amour consiste à vivre selon ses commandements. Et le premier commandement, ainsi que vous l'avez appris dès le début, c'est que vous viviez dans l'amour.
L'idée de l'amour de Dieu et par Dieu revient souvent dans l'Evangile de Jean:

Citation :
Jn 15:9-Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez en mon amour.

Jn 15:10-Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez en mon amour, comme moi j'ai gardé les commandements de mon Père et je demeure en son amour.

Jn 15:11-Je vous dis cela pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète.

Jn 15:12-Voici quel est mon commandement : vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimés.

Cette importance conférée à l'amour est essentielle également dans la Première Epître de Jean.

Citation :
1Jn 4:7-Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l'amour est de Dieu et que quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.
Revenons à la Deuxième Epître de Jean:

Citation :
2Jn 7-C'est que beaucoup de séducteurs se sont répandus dans le monde, qui ne confessent pas Jésus Christ venu dans la chair. Voilà bien le Séducteur, l'Antichrist.

2Jn 8-Ayez les yeux sur vous, pour ne pas perdre le fruit de nos travaux, mais recevoir au contraire une pleine récompense.

2Jn 9-Quiconque va plus avant et ne demeure pas dans la doctrine du Christ ne possède pas Dieu. Celui qui demeure dans la doctrine, c'est lui qui possède et le Père et le Fils.

2Jn 10-Si quelqu'un vient à vous sans apporter cette doctrine, ne le recevez pas chez vous et abstenez-vous de le saluer.

2Jn 11-Celui qui le salue participe à ses œuvres mauvaises.

2Jn 12-Ayant beaucoup de choses à vous écrire, j'ai préféré ne pas le faire avec du papier et de l'encre. Mais j'espère vous rejoindre et vous parler de vive voix, afin que notre joie soit parfaite.

2Jn 13-Les enfants de ta sœur Élue te saluent.
Là est le problème qu'affronte l'auteur de lettre. Des membres de la communauté ont des conceptions différentes, et le débat est tendu. Quelle est exactement cette controverse sur le fait « de ne pas confesser le Christ dans la chair » ?

Relisons Actes 18 et 19:

Citation :
Ac 18:24-Un Juif nommé Apollos, originaire d'Alexandrie farao , était arrivé à Éphèse. C'était un homme éloquent, versé dans les Écritures.

Ac 18:25-Il avait été instruit de la Voie du Seigneur, et, dans la ferveur de son âme, il prêchait et enseignait avec exactitude ce qui concerne Jésus, bien qu'il connût seulement le baptême de Jean.

Ac 18:26-Il se mit donc à parler avec assurance dans la synagogue. Priscille et Aquilas, qui l'avaient entendu, le prirent avec eux et lui exposèrent plus exactement la Voie.

Ac 18:27-Comme il voulait partir pour l'Achaïe, les frères l'y encouragèrent et écrivirent aux disciples de lui faire bon accueil. Arrivé là, il fut, par l'effet de la grâce, d'un grand secours aux croyants :

Ac 18:28-car il réfutait vigoureusement les Juifs en public, démontrant par les Écritures que Jésus est le Christ.

Ac 19:1-Tandis qu'Apollos était à Corinthe, Paul, après avoir traversé le haut-pays, arriva à Éphèse. Il y trouva quelques disciples

Ac 19:2-et leur dit : " Avez-vous reçu l'Esprit Saint quand vous avez embrassé la foi ? " Ils lui répondirent : " Mais nous n'avons même pas entendu dire qu'il y a un Esprit Saint. "

Ac 19:3-Et lui : " Quel baptême avez-vous donc reçu ? " - " Le baptême de Jean ", répondirent-ils.

Ac 19:4-Paul dit alors : " Jean a baptisé d'un baptême de repentance, en disant au peuple de croire en celui qui viendrait après lui, c'est-à-dire en Jésus. "

Ac 19:5-A ces mots, ils se firent baptiser au nom du Seigneur Jésus ;
Jean Baptiste était-il un précurseur de Jésus ou Jésus était-il un disciple de Jean ? C'était une question cruciale pour certaines communautés. Apollos, lui, n'avait reçu que le baptême de Jean (le Baptiste). Et cependant il était parfaitement au courant de ce qui concernait Jésus. Visiblement Apollos s'étant placé sous l'autorité de Jean Baptiste, considérait Jésus comme un prophète exceptionnel, dont il diffusait aussi le message. Mais il ne croyait pas qu'il était le Christ, le roi messianique. C'est de toute évidence ce dont il a parlé à Priscille et Aquilas qui lui ont ensuite «plus exactement enseigné la voie». Luc, dans les Actes, s'efforce de gommer les tensions qu'il y a pu avoir dans les groupes se réclamant de «la Voie». On peut donc penser que si la conversion d'Apollos s'est peut-être bien passée sans heurs, cela n'a pas toujours été le cas ultérieurement avec les autres disciples du Baptiste.

On sait que l'Evangile de Jean a été publié à Ephèse. Donc les trois épîtres, qui ont une parenté de style et de thèmes évidente, sont nées dans les mêmes circonstances. Elles viennent du même endroit et tout donne à penser que l'Ancien n'aura pas un long voyage à faire; donc les destinataires ne sont guère éloignés de la cité d'Asie mineure.

On peut penser que le désaccord «Jean Baptiste contre Jésus» a duré, qu'il a été fort. Les partisans de Jésus ont eu besoin de légitimer leur point de vue. Pour ce faire, ils se sont appuyés sur l'autorité de Jean l'Ancien, et ont conservé précieusement ce court document, qui légitimait leur position, et dont l'importance, aujourd'hui, ne nous semble pas primordiale...

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alain 425

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 76
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: 2Jn 1-13 Moi, l'Ancien, à la Dame élue et à ses enfants, qu   Jeu 3 Mar - 21:57

Peut-être Jean faisait-il allusion à une femme nommée Kuria, qui est le terme grec pour “ dame ”. À moins qu’il ne s’adressât à une congrégation en particulier et ne recourût à une figure de rhétorique pour embrouiller les persécuteurs. Dans ce cas, les enfants de la dame devaient être les membres de cette congrégation, et “ les enfants de [s]a sœur ” devaient désigner les membres d’une autre congrégation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2Jn 1-13 Moi, l'Ancien, à la Dame élue et à ses enfants, qu   

Revenir en haut Aller en bas
 
2Jn 1-13 Moi, l'Ancien, à la Dame élue et à ses enfants, qu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière à Notre-Dame de Lourdes
» Belle fête de Notre Dame du Rosaire !
» Neuvaine à Notre Dame du Sacerdoce
» A Notre Dame Des Victoires, Reine Des Vierge, Des Apotres et des Martyrs.
» Notre Dame du Laus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bible au peigne fin :: Les Épîtres catholiques :: La deuxième épître de saint Jean-
Sauter vers: