La bible au peigne fin


Un lieu de discution et d'apprentissage de la Bible, ouvert à tous les courants de pensée
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'originalité de Matthieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
florence_yvonne
Administrateur fondateur
avatar

Nombre de messages : 1260
Age : 57
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: L'originalité de Matthieu   Sam 23 Juin - 16:54

Rappel du premier message :

L'originalité de Matthieu tient à la présence de matériaux qui lui sont propres et à sa manière personnelle de présenter les textes reçus. On lui doit de connaître nombre d'enseignements de Jésus, notamment des paraboles : l'ivraie (13,24-30 et 36-43), le débiteur impitoyable (18, 23-35), les ouvriers de la onzième heure (20, 1-16)... Sans lui, la célèbre scène du jugement dernier (25, 31-46) ne nous serait pas parvenue. Avec Luc il reproduit les éléments puisés probablement à une même source ; ce sont en grande partie des paroles. Matthieu et Luc sont les seuls à transmettre les « Béatitudes» (Matthieu 5, 1-12 et Luc 6, 20-26) et le «Notre Père» (Matthieu 6, 9-13 et Luc 11, 2-4), mais avec des différences sensibles.

Matthieu se caractérise par son souci pédagogique. Son exposé prend volontiers une allure systématique. Outre les cinq grands discours, on trouve chez lui une série de dix miracles, de sept paraboles, trois séries de quatorze générations dans la généalogie, sept demandes dans le «Notre Père»... Ce procédé le rapproche des scribes juifs. Il conserve avec un soin particulier les sentence biens frappées, faciles à mémoriser. En bon pédagogue, il omet des détails secondaires pour centrer l'attention sur l'essentiel. Ainsi dans le récit de la guérison de la belle-mère de Pierre, le projecteur est braqué sur Jésus seul (8, 14-15). Il se préoccupe de savoir si l’enseignement a été bien compris (13, 51).

Les cinq grands discours illustrent bien l'orientation didactique de cet évangile. Comme dans un manuel, Matthieu classe et regroupe les instructions autour d'un thème général. La progression de la pensée d'un discours à l'autre fait songer à un parcours catéchétique, Alors que Marc invitait à ouvrir l'œil sur la pratique de vie de Jésus, Matthieu demande de tendre l'oreille vers l'enseignement du Maître, pour y conformer sa conduite. Pour Matthieu et communauté, Jésus est l'interprète autorisé de la Loi ancienne celui qui la mène à son achèvement.

Sources : Le nouveau testament, Traduction officielle pour la lithurgie avec guide de lecture
Présentation : Association des auteurs de Missels populaires
Edition : Les Editeurs du Rameau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'originalité de Matthieu   Mar 24 Juil - 9:10

Bienvenucheztoi


ne dirais plus rien ....

pale

ceci dit .... il est évident que si cela ne vient pas de Pharisien .... on a toutes les chances d'avoir faux ...

scratch

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Pharisien Libéré

avatar

Nombre de messages : 365
Age : 68
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: vérifier ses sources   Mer 25 Juil - 16:02

piotr a écrit:
Bienvenucheztoi


ne dirais plus rien ....

pale

Tu dis ce que tu veux. Mais Amblain, Dubourg et pour couronner le tout Michel Louis Levy, c'est une bibliographie qui pose problème !


piotr a écrit:


ceci dit .... il est évident que si cela ne vient pas de Pharisien .... on a toutes les chances d'avoir faux ...

scratch

lol!

L'idée que je ne m'autoriserais que de moi-même, c'est un argument facile, me semble-t-il ? Tu n'aurais pas mieux ?

Tu as une ébauche de critique de l'invention de Jésus sous ce lien. Je peux aussi te fournir la minceur des arguments de Michel Louis Levy pour soutenir la thèse de Dubourg. Entre utres, il pensait comme Blanrue que la recherche n'était pas faite. Il a découvert les quêtes du Jésus historique sur Wikipédia. C'est tout dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'originalité de Matthieu   Mer 25 Juil - 16:43

encore heureux que je dis ce que je veux ...suis pas castré catho ...ou protestant ...

affraid



lol!

comme dis mon fils ... tous ces théologiens jouent dans leur bac à sable avec leurs châteaux de cartes ....
Revenir en haut Aller en bas
Pharisien Libéré

avatar

Nombre de messages : 365
Age : 68
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: pourquoi fais-tu semblant   Mer 25 Juil - 16:59

piotr a écrit:
encore heureux que je dis ce que je veux ...suis pas castré catho ...ou protestant ...


Ben alors ? Pourquoi fais-tu semblant d'être brimé ? Pourquoi manifestes-tu de l'aigreur ?


piotr a écrit:

comme dis mon fils ... tous ces théologiens jouent dans leur bac à sable avec leurs châteaux de cartes ....

Michel Louis Levy n'est pas un théologien mais un retraité de l'INSEE. Dubourg n'est pas un théologien mais un traducteur de l'anglais. Amblain n'est pas un théologien mais un éditeur de bouquins "à scandale" et à grosses ventes.

Finaleemnt, il y a une différence entre les bouquins qui ne valent rien et ceux qui méritent notre attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pharisien Libéré

avatar

Nombre de messages : 365
Age : 68
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: NT   Mer 25 Juil - 17:06

J-P Mouvaux a écrit:
N’y aurait-il pas de « midrash » dans le « NT » ?

Pour ce qui est de « Spong », mes lacunes en anglais ne me permettent pas de suivre.

Si. Des quantités. Mais pour le moment, je prépare la rentrée de mon cours d'hébreu ce qui fait que le NT ne me monte pas à la mémoire instinctivement. Toutefois, le motif de la fuite en Egypte, dans les récits d'enfance peut être vu comme un midrash haggadah. Il s'agit de faire de Jésus un nouveau Joseph.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 89
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: L'originalité de Matthieu   Mer 25 Juil - 19:18

Code:
le motif de la fuite en Egypte, dans les récits d'enfance peut être vu comme un midrash haggadah. Il s'agit de faire de Jésus un nouveau Joseph.

Intéressant.

Et n’est-ce pas quasi systématique, chez Matthieu, de présenter Jésus comme le Messie attendu, et donc le « nouveau » roi d’Israël ?


J’ai lu aussi les deux midrash pesher. que vous avez signalés :

Code:
*Elie et le fils de la veuve de Sarepta (1 Rois 17, 8-24)

Le « miracle » de la farine et de l’huile qui ne s’épuisent pas ; ça fait un peu penser à la « multiplication des pains », et – peut-être moins évidemment - à « l’eau changée en vin ».

Code:
*Elisée et le fils de la Sunamite (2 Rois 4)

Encore une huile qui ne s’épuise pas.

Je suppose que c’est un « signe » du royaume où « coulent en abondance le lait et le miel ».

Luc 4 :25-26 reprend ces deux épisodes dans le chapitre où il met en scène la première prédication de Jésus à Nazareth. Devant l’accueil plutôt sceptique des gens de Nazareth, il leur envoie :

4.25
Je vous le dis en vérité: il y avait plusieurs veuves en Israël du temps d'Élie, lorsque le ciel fut fermé trois ans et six mois et qu'il y eut une grande famine sur toute la terre;
4.26
et cependant Élie ne fut envoyé vers aucune d'elles, si ce n'est vers une femme veuve, à Sarepta, dans le pays de Sidon.


Ce qui a le don de les mettre en fureur (verset 27) ; on comprend pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pharisien Libéré

avatar

Nombre de messages : 365
Age : 68
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: L'originalité de Matthieu   Jeu 26 Juil - 9:41

J-P Mouvaux a écrit:

Et n’est-ce pas quasi systématique, chez Matthieu, de présenter Jésus comme le Messie attendu, et donc le « nouveau » roi d’Israël ?

Hum ? j'ai le sentiment que la préoccupation est présente chez les 4 évangélistes. Je me demande souvent s'ils entendent lma même chose sous ce mot là ?

J-P Mouvaux a écrit:

J’ai lu aussi les deux midrash pesher. que vous avez signalés :

Code:
*Elie et le fils de la veuve de Sarepta (1 Rois 17, 8-24)

Le « miracle » de la farine et de l’huile qui ne s’épuisent pas ; ça fait un peu penser à la « multiplication des pains », et – peut-être moins évidemment - à « l’eau changée en vin ».



Code:
*Elisée et le fils de la Sunamite (2 Rois 4)


Encore une huile qui ne s’épuise pas.
Hum ? moi, je voyais la résurrection de chacun des fils. bisou2
J-P Mouvaux a écrit:

Je suppose que c’est un « signe » du royaume où « coulent en abondance le lait et le miel ».

Luc 4 :25-26 reprend ces deux épisodes dans le chapitre où il met en scène la première prédication de Jésus à Nazareth. Devant l’accueil plutôt sceptique des gens de Nazareth, il leur envoie :

4.25
Je vous le dis en vérité: il y avait plusieurs veuves en Israël du temps d'Élie, lorsque le ciel fut fermé trois ans et six mois et qu'il y eut une grande famine sur toute la terre;
4.26
et cependant Élie ne fut envoyé vers aucune d'elles, si ce n'est vers une femme veuve, à Sarepta, dans le pays de Sidon.


Ce qui a le don de les mettre en fureur (verset 27) ; on comprend pourquoi.

Merci pour le tuyau sur LUc. Je ne l'avais pas vu comme ça. Je vais y repenser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 89
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: L'originalité de Matthieu   Jeu 26 Juil - 16:53

Pharisien Libéré a écrit:

J-P Mouvaux a écrit:

J’ai lu aussi les deux midrash pesher. que vous avez signalés :

Code:
*Elie et le fils de la veuve de Sarepta (1 Rois 17, 8-24)

Le « miracle » de la farine et de l’huile qui ne s’épuisent pas ; ça fait un peu penser à la « multiplication des pains », et – peut-être moins évidemment - à « l’eau changée en vin ».



Code:
*Elisée et le fils de la Sunamite (2 Rois 4)


Encore une huile qui ne s’épuise pas.
Hum ? moi, je voyais la résurrection de chacun des fils. bisou2
J-P Mouvaux a écrit:

Je suppose que c’est un « signe » du royaume où « coulent en abondance le lait et le miel ».

Luc 4 :25-26 reprend ces deux épisodes dans le chapitre où il met en scène la première prédication de Jésus à Nazareth. Devant l’accueil plutôt sceptique des gens de Nazareth, il leur envoie :

4.25
Je vous le dis en vérité: il y avait plusieurs veuves en Israël du temps d'Élie, lorsque le ciel fut fermé trois ans et six mois et qu'il y eut une grande famine sur toute la terre;
4.26
et cependant Élie ne fut envoyé vers aucune d'elles, si ce n'est vers une femme veuve, à Sarepta, dans le pays de Sidon.


Ce qui a le don de les mettre en fureur (verset 27) ; on comprend pourquoi.


A Sarepta, le fils n'était pas encore mort.

Mais y aurait-il un rapport entre la "résurrection des fils" et le pain et l'huile inépuisables ?

Code:
Merci pour le tuyau sur LUc. Je ne l'avais pas vu comme ça. Je vais y repenser.

Vous nous direz ce que vous en pensez ?


Code:
n’est-ce pas quasi systématique, chez Matthieu, de présenter Jésus comme le Messie attendu, et donc le « nouveau » roi d’Israël ?

Code:
Hum ? j'ai le sentiment que la préoccupation est présente chez les 4 évangélistes. Je me demande souvent s'ils entendent la même chose sous ce mot là ?

Sans doute. Il serait intéressant, alors, de faire apparaître les différences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: L'originalité de Matthieu   Ven 6 Mar - 16:19

L'originalité de cet évangile ne tient-elle pas à sa forme ? Il juxtapose des éléments populaires (par ex. récits de Noël), savants (par ex. discours de Jésus), narratifs (par ex.miracles), dramatiques (par ex. Passion), liturgiques (par ex. Notre Père), eschatologiques (par ex. Résurrection)...

N'est-ce pas dans la pluralité des niveaux de langues (alors que les autres textes en restent à des niveaux plus homogènes) que réside aussi la «pointe» de ce texte ?

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'originalité de Matthieu   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'originalité de Matthieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Evénement: Le Rotary reçoit à Lille le bouddhiste Matthieu Ricard
» Les chemins spirituels petite anthologie des plus beaux textes tibétains - Matthieu Ricard
» Le monde d'un enfant Matthieu 19:13-15
» évangile de Matthieu
» Interview de Matthieu Ricard: "Et si on apprenait à méditer?"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bible au peigne fin :: Les évangiles :: Matthieu-
Sauter vers: