La bible au peigne fin


Un lieu de discution et d'apprentissage de la Bible, ouvert à tous les courants de pensée
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Richard C



Nombre de messages : 223
Age : 79
Localisation : Canada- PQ
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   Mer 5 Mar - 3:57

RESSOURCEMENT SPIRITUEL
La vie de Jésus, le Christ
VOLET II

LE MILIEU DE VIE DE JÉSUS


La naissance de Jésus marque le début de cette Bonne Nouvelle à laquelle Jésus s'identifie progressivement. Au jour le jour, enraciné dans un pays qui a une histoire, une culture, des coutumes, des valeurs ... , Jésus grandit comme tous les enfants de son âge. Il est véritablement un homme de son âge. Il est véritablement un homme de son temps. »
Donald Thompson, prêtre, Personne-ressource

Volet 2
Texte de la conférence.

Dans ce volet, nous aborderons les questions touchant le milieu de vie de Jésus de Nazareth. D'abord un mot sur les sources, puis sur la chronologie et la géographie. Enfin la question des groupes et des institutions qui avaient de l'importance au temps de Jésus de Nazareth.

L'existence de Jésus

Concernant l'existence historique de Jésus, nous possédons des documents païens, juifs et chrétiens. Mais la principale source d'informations qu'on ait sur Jésus nous vient des textes chrétiens. Certes, des auteurs païens ont parlé de Jésus. Par exemple, Tacite vers 116-117 dit ceci: "Pour anéantir cette rumeur infamante que Néron lui-même aurait incendié Rome, il présenta comme coupables et livra aux tortures les plus raffinées des hommes détestés pour leurs forfaits que le peuple appelait chrétiens. Ce nom leur vient de Christos, que sous le principat de Tibère, le procureur Ponce-Pilate avait livré au supplice; réprimée sur le moment, cette détestable superstition perçait de nouveau, non pas seulement en Judée, ou le mal avait pris naissance, mais encore dans Rome, où tout ce qu'il y a d'affreux et de honteux dans le monde afflue et trouve une nombreuse clientèle" (Annales, 15,44).

Tacite affirme donc que le nom des chrétiens vient de "Christ" et que sous le principat de Tibère le procurateur Ponce Pilate avait livré Jésus au supplice. Il est possible que Tacite ait tiré son information de la prédication chrétienne, car un homme cultivé de son temps pouvait connaître l'essentiel de ce qu'elle proclamait. À partir du texte de Tacite, il nous est permis d'extrapoler et de supposer que les sources païennes et les sources juives ne nous apprennent rien de plus que les sources chrétiennes au sujet du personnage historique de Jésus.

Chronologie

Au niveau de la chronologie, l'année exacte de la naissance de Jésus nous est inconnue. Dans les deux premiers chapitres de son Évangile, Matthieu souligne le fait que Jésus est vivant au moment où Hérode règne encore. En effet, autour de la naissance de Jésus, Hérode met à mort les enfants de deux ans et moins. Comme Hérode est mort vers l'an 4 avant l'ère chrétienne et que Jésus est probablement né quelques, années avant la mort d'Hérode, on peut situer la naissance de Jésus autour de l'an 6 ou 7 avant l'ère chrétienne.

Quant à la date de sa mort, celle ,qui est admise de façon courante est le 7 avril 30. Dans ce cas, Jésus serait mort à l'âge de 36 ou 37 ans et aurait vécu sa vie publique entre les années 28 et 30.

Géographie

Quelques mots maintenant sur la géographie de la Palestine. Au temps de Jésus, trois grandes provinces se partagent la Palestine: au Nord la Galilée, pays de Jésus, au centre la Samarie et au sud la Judée. À l'ouest se trouve la Mer Méditerranée et à l'est la vallée du Jourdain qui comprend le lac de Tibériade, le Jourdain lui-même et la mer Morte.

La Judée et la Samarie étaient, comme "ensemble de la Palestine, sous l'occupation romaine; "administration était aux mains d'un procurateur, Ponce Pilate au temps de Jésus. La Galilée, elle, était dirigée par un descendant du vieux roi Hérode mort en l'an 4 avant Jésus, Hérode Antipas. Jésus a vécu à Nazareth puis a voyagé un peu puisqu'il a commencé sa vie publique autour de Jean-Baptiste en Judée; il est allé quelques fois à Jérusalem. Mais la majeure partie de son travail s'est effectué dans une toute petite partie de son pays, au nord, nord-ouest de la Galilée où s'est concentrée son activité. À cet endroit, on retrouve Capharnaüm, Magdala, Chorazaïn, etc ... C'est dans cette portion de pays que Jésus de Nazareth a d'abord et avant tout oeuvré. Bien sûr, Marc nous montrera un Jésus qui pousse une pointe dans la région de Tyr et de Sidon, un Jésus qui traverse le lac de Galilée pour aboutir en terre païenne au pays des Géraséniens, un Jésus qui va en pèlerinage à Jérusalem, en suivant le Jourdain, et en passant par Jéricho où il guérit un aveugle. Mais il est important de noter que, de façon globale, l'activité de Jésus se déroule dans une petite portion de son pays. Dans cette partie du nord de la Galilée vivaient probablement quelques milliers d'habitants, la population que peut sans doute rencontrer une catéchète ou un animateur de pastorale dans une polyvalente moderne. Sans les moyens de communication que l'on connaît aujourd'hui: journaux, radio, télévision, un être humain ne pouvait rejoindre les quelques millions de personnes que comptait le pays. Pour agir, il fallait s'insérer quelque part et c'est ce que Jésus a fait, dans un espace restreint. La Bonne Nouvelle s'est répandue à échelle humaine, de façon très humble et très simple. Peut-être pour cette raison, Dieu s'est-il reconnu en plénitude dans la vie de cet homme Jésus.

Groupes et institutions

Attardons-nous maintenant aux groupes et aux institutions religieuses qui existaient au temps de Jésus. Nous essaierons de clarifier l'identité de chacun de ces groupes et nous soulignerons l'attitude de Jésus vis-à-vis de chacun d'eux.

1 - Les Sadducéens et le temple

D'abord les Sadducéens. Leur origine reste controversée de même que leur identité et leur doctrine. Ils existaient comme groupe au premier siècle avant Jésus et ont, à toute fin pratique, cessé d'exercer une influence importante en Israël à partir de 70 de notre ère, au moment de la chute de Jérusalem et de la destruction du temple. Caste aristocratique, surtout sacerdotale, les principaux officiers du temple en faisaient partie de même que les prêtres et le grand-prêtre qui constituait à la fois "autorité civile, religieuse et politique. Les grandes familles riches et influentes se reconnaissaient aussi dans le mouvement des Sadducéens. Ce mouvement, à l'intérieur du peuple d'Israël, reconnaissait avant tout, comme livre inspiré, le Pentateuque, c'est-à-dire les cinq premiers livres de la Bible: la Genèse, l'Exode, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome. Nous savons que les Sadducéens niaient l'immortalité de l'âme, la rétribution personnelle et la résurrection, s'en tenant à la conception traditionnelle du shéôl. Ces négations expriment le refus d'admettre comme obligatoires des croyances non explicitement révélées dans l'Écriture. Hostiles aux croyances et interprétations scripturaires nouvelles, ils craignaient qu'une libre interprétation de la Torâh par des laïcs ne finisse par porter atteinte à leurs droits et à leurs prérogatives sacerdotales.

Jésus, certes, reste assez loin des Sadducéens. Homme de condition modeste, laïc, ce mouvement lui est assez étranger. Il reconnaît l'autorité des Sadducéens, du grand-prêtre, comme nous pouvons le voir dans les récits de la Passion. Mais ses affinités profondes ne vont pas dans ce sens.

Les Sadducéens contrôlent l'institution religieuse centrale en Israël, le temple. 1/ y a eu deux temples successifs en Israël: le temple de Salomon, détruit au sixième siècle avant Jésus, avait été reconstruit sous Esdras, après l'exil. Mais cette dernière reconstruction ne pouvait en rien être comparée à l'ancienne. Alors Hérode recommença les travaux en 20 avant Jésus et le temple ne fut achevé qu'en 64 de notre ère, c'est-à-dire quatre-vingt-quatre ans plus tard, au début du premier soulèvement contre Rome. En 70, il était complètement détruit par les Romains.

Dans le saint des saints, la partie la plus sacrée de ce temple, le grand prêtre, une fois par année entrait au jour du Yom Kippour. Il offrait en expiation le sang des victimes en prononçant le nom sacré de Yahvé, pendant que les lévites jouaient très fort de la trompette afin qu'on n'entende pas prononcer le nom de Yahvé.

Au service du temple, il y avait donc le grand-prêtre, puis les officiers principaux, chargés de l'administration, des rénovations, des sacrifices, bref, de la bonne marche de cette institution très importante en Israël. De plus, des milliers de prêtres, divisés en vingt-quatre classes, étaient chargés du service du temple. Chaque classe assurait ainsi son service deux fois par mois. À l'intérieur de cet édifice, les lévites assuraient les tâches subalternes du service. Le temple était le lieu de la prière, de la présentation des sacrifices à Dieu. Il jouait un rôle d'intégration à l'intérieur de la société juive. Les prêtres, par exemple, étaient chargés de reconnaître la guérison dans les cas de maladie. Ils pouvaient réintégrer les malades guéris, à l'intérieur de la société. Le temple également jouait un rôle financier important. En effet, tous les Juifs mâles, qu'ils soient à l'étranger ou à l'intérieur de la Palestine, devaient payer au temple une taxe équivalant à deux journées de salaire par année. C'est une somme assez considérable. Aujourd'hui pour un salaire moyen de 15 000 $, il faudrait débourser 130 $. Venant de la part de quelques millions de Juifs répandus à travers le monde, cette taxe assurait des revenus considérables au temple qui peut être considéré comme un centre financier et religieux très important. Cette situation explique pourquoi le Judaïsme a été si fortement ébranlé lors de la destruction du temple.

2 - Les Pharisiens et la synagogue

Un autre groupe important en Israël est celui des Pharisiens. Ce mouvement existait au deuxième siècle avant Jésus. Il s'agit d'une communauté de Juifs pieux qui respectent la loi et insistent sur les règles de pureté rituelle. Les Pharisiens sont en majorité des gens de métier et des personnes respectables. Jésus était proche de ce groupe; il reste critique vis-à-vis de sa communauté mais sympathique. Plus tard, Matthieu sera très dur envers les Pharisiens qui viennent d'expulser du Judaïsme sa communauté chrétienne. Mais Jésus, lui, fréquente la synagogue contrôlée par les Pharisiens. Ces enseignants laïcs font de celle-ci un centre d'études et de prières pour le service du peuple, ce qui a un certain attrait pour Jésus.

La synagogue n'est pas le temple. On n'y offre pas de sacrifices; on y fait plutôt la lecture et l'explication de l'Écriture. Elle est vraiment une institution créée par de pieux laïcs, organisée par des hommes de bonne foi qui veulent contribuer à l'instruction religieuse de leur peuple. Il est intéressant de souligner le fait que Jésus fréquente la synagogue. Cette participation de Jésus à ce type de communauté nous indique son sens de la prière et son amour de l'Écriture.

3 - Les scribes

Nous pouvons maintenant distinguer, à l'intérieur des Sadducéens et des Pharisiens, une catégorie de personnes lettrées qui sont à leur service. En effet, les scribes ne forment pas une autre famille religieuse mais lisent et interprètent les Écritures au service de ces deux communautés, soit celle des Sadducéens, soit celle des Pharisiens.

4 - Les Zélotes

Face à l'occupant romain, les Juifs se divisent entre collaborateurs et résistants. Le zèle pour la Loi, provoque à une résistance violente de la part de ceux qu'à partir de 66 on appellera les Zélotes. Ce groupe n'avait pas au temps de Jésus l'importance politique qu'il aura plus tard. En effet, les Zélotes par leur prise de position très radicale, deviendront les principaux responsables de la révolte qui aboutira au désastre de 70, la destruction de Jérusalem et du temple.

5 - Les Samaritains

Existaient également au temps de Jésus, les Samaritains qui vivaient dans la province entre la Galilée et la Judée. Juifs faisant partie du Royaume du Nord au temps de l'Ancien Testament, ils se sont séparés du Judaïsme officiel à la construction du temple de Garizim vers 330. En effet, la construction du temple de Garizim permettait l'activité de leurs prêtres et préparait ainsi le schisme provoqué par leurs co-religionnaires de la Galilée et de la Judée.

En effet, au deuxième siècle les Juifs de la Judée, en particulier, ont mal réagi. Sichem a été détruite en 128, le temple en 107, et ces événements ont provoqué cette scission irréparable entre les Juifs et les Samaritains, de sorte que les relations étaient devenues très tendues entre les deux communautés. Il est intéressant de noter le fait que les premières missions chrétiennes à l'intérieur du peuple juif se développent d'abord chez eux.

6 - Les Esséniens

Même si nous ne les voyons pas à l'oeuvre dans les évangiles, il existait aussi au temps de Jésus, un groupe de Juifs pieux, les Esséniens. Ce mouvement religieux semble remonter au début du deuxième siècle et l'appartenance des moines de Qumran au groupe essénien peut être considérée comme à peu près certaine. Les retentissantes découvertes des grottes de Qumran nous ont mieux fait connaître cette communauté qui vivait sur les bords de la Mer Morte, dans un célibat complet et l'attente des derniers temps. L'essénisme a pu regrouper des tendances diverses dont les gens de Qumran semblent avoir été l'extrême-droite. Sous la conduite d'un prêtre qu'ils appellent le Maître de justice, ils se sont séparés, vers 150 avant Jésus, des autres Juifs qu'ils jugeaient trop peu fervents, et sont devenus cette communauté qu'on a découverte à la fin des années 40, et dont on retient la vision apocalyptique.

7 - Les Johannites

Non loin de ce site, au temps de Jésus, a commencé à prêcher dans le désert ce personnage bien connu des chrétiens: Jean-Baptiste. Ayant peut-être subi l'influence de la communauté de Qumran, ce dernier a joué un rôle déterminant dans la vie et l'orientation de Jésus de Nazareth. Il fut à l'origine d'un mouvement qui donna naissance à une série de communautés dispersées en Palestine et ailleurs (cf. Ac 19,1 ss).

Conclusion:

Que faut-il retenir de cet exposé? Jésus a été un Juif, un homme de son temps, avec ses connaissances et ses limites. Un homme inséré dans une communauté avec laquelle il se sentait en lien plus étroit, la communauté pharisienne. Un homme qui descendra vers le sud pour rencontrer, comme il le dira lui-même, ce grand homme que fut Jean-Baptiste, déclencheur de la mission de Jésus.


Dernière édition par Richard C le Ven 7 Mar - 1:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   Mer 5 Mar - 10:23

Citation :
Conclusion:

Que faut-il retenir de cet exposé? Jésus a été un Juif, un homme de son temps, avec ses connaissances et ses limites. Un homme inséré dans une communauté avec laquelle il se sentait en lien plus étroit, la communauté pharisienne. Un homme qui descendra vers le sud pour rencontrer, comme il le dira lui-même, ce grand homme que fut Jean-Baptiste, déclencheur de la mission de Jésus.

Et donc un Jésus qui n'a rien à voir avec la théologie du névrosé de Paul et des autres qui le suivent au travers les siècles .... un homme parmi d'autres même s'il est bien supérieur par la qualité de sa prédication .... un fils de Dieu comme d'autres mais qui le premier a vécu une proximité avec Dieu comme nul autre
Revenir en haut Aller en bas
Serge



Nombre de messages : 172
Age : 107
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   Mer 5 Mar - 17:11

Il y a quelque changement ,Jésus juif à l'époque on évitait de l'associer au juifs et de le rendre compatible avec la communauté pharisienne, Jean-Baptiste de la communauté de Qumran déclencheur de la mission de Jésus, on disait que c’était dieu lors du baptême qui avec sa grosse voie avait a dit quelque chose , et qu’une colombe lui avait atterri sur la tête …
study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   Mer 5 Mar - 22:29

relis attentivement ....les textes ...toujours retourner aux textes ....assez surprenant ....plus que surprenant .....et bien vérifier les 4 auteurs .... ils disent pas la même chose ....nuance tout est dans la nuance ... la communauté pharisienne pose problème après la chute du Temple, pas avant ....et le procès qu'on (les évangélistes) leur fait n'est ni équitable ni à prendre trop au sérieux !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   Mer 5 Mar - 22:35

ange1

study

scratch

Marc

1, 9 Or, en ces jours-là, Jésus vint de Nazareth en Galilée et se fit baptiser par Jean dans le Jourdain. 10 A l'instant où il remontait de l'eau il vit les cieux se déchirer et l'Esprit, comme une colombe, descendre sur lui. 11 Et des cieux vint une voix : ''Tu es mon Fils bien aimé, il m'a plu de te choisir.''


Jésus vit ....dit l'évangéliste .....vit les cieux se déchirer et l'Esprit, comme une colombe, descendre sur lui. 11 Et des cieux vint une voix : ''Tu es mon Fils bien aimé, il m'a plu de te choisir.''

Jésus seul vit ....et Jésus seul entend ... les autres ???????????

Matthieu

3, 13 Alors paraît Jésus, venu de Galilée jusqu'au Jourdain auprès de Jean pour se faire baptiser par lui. 14 Jean voulut s'y opposer : ''C'est moi, disait-il, qui ai besoin d'être baptisé par toi, et c'est toi qui vient à moi !'' 15 Mais Jésus lui répliqua : ''Laisse faire maintenant : c'est ainsi qu'il nous convient d'accomplir toute justice.'' Alors, il le laisse faire. 16 Dès qu'il fut baptisé, Jésus sortit de l'eau. Voici que les cieux s'ouvrirent et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. 17 Et voici qu'une voix venant des cieux disait : ''Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qu'il m'a plu de choisir.''

NUANCE ....16 Dès qu'il fut baptisé, Jésus sortit de l'eau. Voici que les cieux s'ouvrirent et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. 17 Et voici qu'une voix venant des cieux disait : ''Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qu'il m'a plu de choisir.''

Jésus vit .... et ....Et voici qu'une voix venant des cieux disait : ''Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qu'il m'a plu de choisir.''... mais qui entend la voix Jésus, certes et...............

Luc

3, 21 Or comme tout le peuple était baptisé, Jésus, baptisé lui aussi, priait ; alors le ciel s'ouvrit ; 22 l'Esprit Saint descendit sur Jésus sous une apparence corporelle, comme une colombe, et une voix vint du ciel : ''Tu es mon fils, moi aujourd'hui, je t'ai engendré.''

là encore nuance ....alors le ciel s'ouvrit ; 22 l'Esprit Saint descendit sur Jésus sous une apparence corporelle, comme une colombe, et une voix vint du ciel : ''Tu es mon fils, moi aujourd'hui, je t'ai engendré.''

la colombe est un symbole ... pourquoi pas un pigeon ... tu connais la différence ?????

Le terme de colombe est un nom vernaculaire désignant certains oiseaux de la sous-famille des Columbinés. Toutefois le plus souvent le terme colombe désigne la variété blanche d'une tourterelle.[1] La plus petite de toutes les colombes est la colombe diamant que l'on trouve facilement en animalerie.[2] Une colombe blanche tenant un rameau d'olivier dans le bec, sans précision d'espèce, est un symbole de paix.

ceci dit .....

* Colombe - Tourterelle domestique blanche[4] ou bien pigeon blanc.
* Colombe à ailes noires - Metriopelia melanoptera
* Colombe à bec jaune - Columbina cruziana
* Colombe à calotte grise - Leptotila plumbeiceps
* Colombe à croissants - Geotrygon mystacea
* Colombe à face blanche - Leptotila megalura
* Colombe à front gris - Leptotila rufaxilla
* Colombe à gorge blanche - Geotrygon frenata
* Colombe à joues blanches - Geotrygon chrysia
* Colombe à longue queue - Uropelia campestris
* Colombe à nuque violette - Geotrygon violacea
* Colombe à queue noire - Columbina passerina
* Colombe à tête bleue - Starnoenas cyanocephala
* Colombe aux yeux bleus - Columbina cyanopis
* Colombe aymara - Metriopelia aymara
* Colombe bleutée - Claravis pretiosa
* Colombe bridée - Geotrygon linearis

Symbole d'amour fidèle : Charles Chaplin (peintre), Jeune fille à la colombe
Symbole d'amour fidèle : Charles Chaplin (peintre), Jeune fille à la colombe

* Colombe de Buckley - Columbina buckleyi
* Colombe de Cassin - Leptotila cassini
* Colombe de Cécile - Metriopelia ceciliae
* Colombe de Chapman - Leptotila ochraceiventris
* Colombe de Conover - Leptotila conoveri
* Colombe de Geoffroy - Claravis godefrida
* Colombe de Goldman - Geotrygon goldmani
* Colombe de Grenade - Leptotila wellsi
* Colombe de Gundlach - Geotrygon caniceps
* Colombe de la Jamaïque - Leptotila jamaicensis
* Colombe de Lawrence - Geotrygon lawrencii
* Colombe de Moreno - Metriopelia morenoi
* Colombe de Veragua - Geotrygon veraguensis
* Colombe de Verreaux - Leptotila verreauxi
* Colombe des nuages - Geotrygon albifacies
* Colombe diamant - Geopelia cuneata
* Colombe du Chiriqui - Geotrygon chiriquensis
* Colombe du Costa Rica - Geotrygon costaricensis
* Colombe du Panama - Leptotila battyi
* Colombe écaillée - Columbina squamata
* Colombe inca - Columbina inca
* Colombe mondétour - Claravis mondetoura
* Colombe pâle - Leptotila pallida
* Colombe picui - Columbina picui
* Colombe pygmée - Columbina minuta
* Colombe rousse - Columbina talpacoti
* Colombe rouviolette - Geotrygon montana
* Colombe saphir - Geotrygon saphirina
* Colombe versicolore - Geotrygon versicolor

di dju .... quel bordel

lol!

Dans la symbolique occidentale, la colombe est associée au Saint-Esprit dans les œuvres d'art inspirée par le christianisme, l'amour et à la paix (depuis le XXe siècle, voir : colombe de la paix). Dans la bible (Genèse, 8, 13), c'est une colombe que Noé envoie depuis son arche pour savoir si les eaux se sont retirées de la terre après le déluge. Celle-ci revient dans le soir avec un rameau d'olivier dans le bec, indiquant ainsi à Noé que les eaux ont baissé.

Les colombes symbolisent l'amour car ces animaux gardent à vie leur conjoint (fidélité).

symbolisme + nuances +

study

scratch

la bible est super intéressante .......
Revenir en haut Aller en bas
Serge



Nombre de messages : 172
Age : 107
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   Mer 5 Mar - 23:26

Donc si l’eau n’avait pas baissé dans la rivière, Jean-Baptiste aurait noyé Jésus !
Colombe depuis Noé veut dire eau a baissé … et aussi que Jésus c’est senti en paix (colombe) quand il a pu respirer.
C’est peut-être là qu’a débuté l’histoire du Jean dont parle Jésus sur la croix, colombe symbole d’amour fidèle.
Une chose est certaine Jésus a pris un méchant bouillon comme on dit!
Citation :
''Tu es mon fils, moi aujourd'hui, je t'ai engendré.''
Au canal Z il y a l’émission invasion, des extra-terrestres se servent des gens noyé pour se faire un corps. lol!

Tu connais ça des colombes toi!

Joke mi a par, c’est bon les comparaisons des évangélistes. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin


Nombre de messages : 1107
Age : 89
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   Jeu 6 Mar - 0:16

Un petit détail :

Code:
des auteurs païens ont parlé de Jésus. Par exemple, Tacite vers 116-117 dit ceci: "Pour anéantir cette rumeur infamante que Néron lui-même aurait incendié Rome, il présenta comme coupables et livra aux tortures les plus raffinées des hommes détestés pour leurs forfaits que le peuple appelait chrétiens. Ce nom leur vient de Christos, que sous le principat de Tibère, le procureur Ponce-Pilate avait livré au supplice;

Tacite ne parle pas de Jésus mais de Christos. Nuance, dirait piotr !

Sinon, pour ceux qui ne connaissent pas la géographie de la Palestine d’alors et les divers groupes existant dans le judaïsme d’alors, on a une bonne vue d’ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard C



Nombre de messages : 223
Age : 79
Localisation : Canada- PQ
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   Jeu 6 Mar - 1:21

J-P Mouvaux a écrit:

Tacite ne parle pas de Jésus mais de Christos. Nuance, dirait piotr !

Je crois avoir compris que Christos ou Christ est utilisé pour parler du Ressuscité scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   Jeu 6 Mar - 10:03

mais Jésus est-il ressuscité ....la seule chose que l'on peut affirmer c'est que l'on a vu un tombeau vide ....là il y a des témoins .... puis .... ils affirment avoir eu des apparitions .... certains font un lien d'autres pas ... et Paul qui n'a jamais vu le Christ, qui déclare qu'il n'a pas pris la peine de se renseigner nous parle d'une révélation ...

je cite ....

Les différences entre le Jésus de Paul et celui des Évangiles sont considérables. En effet, Paul, contrairement aux autres apôtres, n'a pas connu Jésus au sujet duquel il mène une reflexion plus qu'il n'en répercute le message direct :« Le Jésus auquel Paul s'est converti n'est pas le prédicateur du Règne de Dieu. » (Alfred Loisy).

L’enseignement de Paul est centré sur une interprétation de quelques passages de l’Ancien Testament ce qui lui permet de développer une vision assez spéciale de son christ, « mort pour nos péchés, selon les Écritures », « ressuscité le troisième jour, selon les Écritures » (1 Co 15, 3-4), « Seigneur » (1 Co 12, 3), « Fils de Dieu » (Rm 1, 4, etc.) qui est l’ « Esprit de vie » (Rm 8, 2), et en qui « habite corporellement toute la plénitude de la divinité. » (Col 2, 9) :« S'il n'y a point de résurrection des morts, Christ non plus n'est pas ressuscité. Et si Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine. » (1 Co 15, 13-14).
« Les Juifs demandent des miracles et les Grecs cherchent la sagesse: nous, nous prêchons Christ crucifié; scandale pour les Juifs et folie pour les païens, mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs. » (1 Co 1, 22-24).

En fait nous avons une réflexion philosophique et rien d'autre ...de là

à affirmer la réalité de ces affirmations ....
study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   Jeu 6 Mar - 10:06

je continue ...citons l'hurluberlu ....

Galate 1.15-24 « Mais, lorsqu'il plut à celui qui m'avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m'a appelé par sa grâce, de révéler en moi son Fils, afin que je l'annonçasse parmi les païens, aussitôt, je ne consultai ni la chair ni le sang, et je ne montai point à Jérusalem vers ceux qui furent apôtres avant moi, mais je partis pour l'Arabie. Puis je revins encore à Damas. Trois ans plus tard, je montai à Jérusalem pour faire la connaissance de Céphas, et je demeurai quinze jours chez lui. Mais je ne vis aucun autre des apôtres, si ce n'est Jacques, le frère du Seigneur. Dans ce que je vous écris, voici, devant Dieu, je ne mens point. J'allai ensuite dans les contrées de la Syrie et de la Cilicie. Or, j'étais inconnu de visage aux Églises de Judée qui sont en Christ; seulement, elles avaient entendu dire: Celui qui autrefois nous persécutait annonce maintenant la foi qu'il s'efforçait alors de détruire. Et elles glorifiaient Dieu à mon sujet. »

… quelle auto suffisance, quel délire !!!!!


«L’apôtre Paul apparaît comme une nature entière et jalouse; venu au christianisme après les autres apôtres, il affecte de méconnaître la supériorité qui constituait en leur faveur la circonstance d'une désignation directe par Jésus; il affirme, non sans quelque infatuation, que la «théophanie» ou «christophanie» dont il a été honoré lui-même, le met sur le même pied que ceux-ci. C'est certainement à ces prétentions excessives, maintenues avec une roideur voulue, à cette «intransigeance», qu'il faut faire remonter l'origine des conflits violents où saint Paul se trouve constamment engagé. L'âpreté qu'il apporte dans la défense de ses prérogatives envenime les dissidences secondaires et fait de la vie de ce remarquable homme d'action une succession de crises pénibles. S’il a servi puissamment la cause du christianisme naissant, il a contribué, d'autre part, à engager la secte nouvelle dans la voie des polémiques personnelles et des discussions dogmatiques».M. Vernes

et il s'agit pas de Jules Vernes ...


lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   Jeu 6 Mar - 10:07

ange1

pour sa plus grande gloire ce hurluberlu fera des émules tout au long des siècles ... ils se voient déjà tous assis à la droite du Père, en fait à la place du mort en Europe .....

bisou2
Revenir en haut Aller en bas
Serge



Nombre de messages : 172
Age : 107
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   Jeu 6 Mar - 18:17

Citation :
en fait à la place du mort en Europe

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin


Nombre de messages : 1107
Age : 89
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   Jeu 6 Mar - 23:42

Richard C a écrit:
J-P Mouvaux a écrit:

Tacite ne parle pas de Jésus mais de Christos. Nuance, dirait piotr !

Je crois avoir compris que Christos ou Christ est utilisé pour parler du Ressuscité scratch

M'étonnerait que Tacite ait entendu parler d'un Jésus ressuscité et proclamé "Oint".

Quelle idée pouvaient bien se faire les romains de ce "Chrestos" dont se recommandaient les membres d'une secte douteuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard C



Nombre de messages : 223
Age : 79
Localisation : Canada- PQ
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   Ven 7 Mar - 1:39

J-P Mouvaux a écrit:
Richard C a écrit:
J-P Mouvaux a écrit:

Tacite ne parle pas de Jésus mais de Christos. Nuance, dirait piotr !

Je crois avoir compris que Christos ou Christ est utilisé pour parler du Ressuscité scratch

M'étonnerait que Tacite ait entendu parler d'un Jésus ressuscité et proclamé "Oint".

Quelle idée pouvaient bien se faire les romains de ce "Chrestos" dont se recommandaient les membres d'une secte douteuse ?

Citation :
L'existence de Jésus

Concernant l'existence historique de Jésus, nous possédons des documents païens, juifs et chrétiens. Mais la principale source d'informations qu'on ait sur Jésus nous vient des textes chrétiens. Certes, des auteurs païens ont parlé de Jésus. Par exemple, Tacite vers 116-117 dit ceci: "Pour anéantir cette rumeur infamante que Néron lui-même aurait incendié Rome, il présenta comme coupables et livra aux tortures les plus raffinées des hommes détestés pour leurs forfaits que le peuple appelait chrétiens. Ce nom leur vient de Christos, que sous le principat de Tibère, le procureur Ponce-Pilate avait livré au supplice; réprimée sur le moment, cette détestable superstition perçait de nouveau, non pas seulement en Judée, ou le mal avait pris naissance, mais encore dans Rome, où tout ce qu'il y a d'affreux et de honteux dans le monde afflue et trouve une nombreuse clientèle" (Annales, 15,44).

Tacite affirme donc que le nom des chrétiens vient de "Christ" et que sous le principat de Tibère le procurateur Ponce Pilate avait livré Jésus au supplice. Il est possible que Tacite ait tiré son information de la prédication chrétienne, car un homme cultivé de son temps pouvait connaître l'essentiel de ce qu'elle proclamait. À partir du texte de Tacite, il nous est permis d'extrapoler et de supposer que les sources païennes et les sources juives ne nous apprennent rien de plus que les sources chrétiennes au sujet du personnage historique de Jésus.

Je ne me rapporte qu'à ces textes... afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de Bible sur les Évangiles 2 de 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours sur les Évangiles ou ressourcement spirituel- 6 liens
» Continuez à lire la Bible, surtout les quatre Évangiles et les épîtres, et vous serez renouvelés
» La bible dévoilée : les révélations de l'archéologie
» quatre évangiles, quatre cavalier, quatre vases canopes
» Évangile....ou évangiles..?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bible au peigne fin :: Discussion :: Entre nous-
Sauter vers: