La bible au peigne fin


Un lieu de discution et d'apprentissage de la Bible, ouvert à tous les courants de pensée
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une lettre qui n'est vraiment pas de Paul ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Une lettre qui n'est vraiment pas de Paul ?   Ven 30 Jan - 21:04

Une lettre qui n'est vraiment pas de Paul ?


Depuis le XIXe siècle, les chercheurs débattent de la paternité de cette épître. En effet, les linguistes notent des changements dans la formulation. Celle-ci serait plus complexe. L'argument, important, ne paraît pas suffisant pour exclure la paternité paulinienne. Mais il doit néanmoins alerter le lecteur attentif.

Si l'on considère la perspective théologique, des éléments ne paraissent pas correspondre à la pensée de l'Apôtre des Gentils. Voici quelques points:

Citation :
Col 1:12-vous remercierez le Père qui vous a mis en mesure de partager le sort des saints dans la lumière.

Col 1:13-Il nous a en effet arrachés à l'empire des ténèbres et nous a transférés dans le Royaume de son Fils bien-aimé,
study La référence à la lumière appartient à l'univers johannique. Cela irait dans le sens que ce fragment a été rédigé par quelqu'un de proche de l'Ecole johannique... qui était à Ephèse. On peut supposer que quelqu'un résidant à Ephèse a pu retravailler un document plus ancien que l'actuelle «Epître aux Colossiens» qui circulait dans la région.

Citation :
Col 1:14-en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.

Col 1:15-Il est l'Image du Dieu invisible, Premier-Né de toute créature,

Col 1:16-car c'est en lui qu'ont été créées toutes choses, dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, Trônes, Seigneuries, Principautés, Puissances ; tout a été créé par lui et pour lui.

Col 1:17-Il est avant toutes choses et tout subsiste en lui.
study La divinisation de Jésus est pratiquement établie. Dans les autres épîtres, Paul n'est certainement pas aussi catégorique.

Citation :
Col 1:18-Et il est aussi la Tête du Corps, c'est-à-dire de l'Église : Il est le Principe, Premier-né d'entre les morts, il fallait qu'il obtînt en tout la primauté,

Col 1:19-car Dieu s'est plu à faire habiter en lui toute la Plénitude

Col 1:20-et par lui à réconcilier tous les êtres pour lui, aussi bien sur la terre que dans les cieux, en faisant la paix par le sang de sa croix.
study Dans ses autres lettres, les destinataires appartiennent à UNE Eglise. Pas à l'Eglise universelle.

Citation :
Col 2:8-Prenez garde qu'il ne se trouve quelqu'un pour vous réduire en esclavage par le vain leurre de la " philosophie ", selon une tradition toute humaine, selon les éléments du monde, et non selon le Christ.

Col 2:9-Car en lui habite corporellement toute la Plénitude de la Divinité,
study La phrase qui indique explicitement la divinité de Jésus. Paul ne parle pas ainsi de Jésus dans ses autres lettres.

Citation :
Col 3:1-Du moment donc que vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les choses d'en haut, là où se trouve le Christ, assis à la droite de Dieu.

Col 3:2-Songez aux choses d'en haut, non à celles de la terre.

Col 3:3-Car vous êtes morts, et votre vie est désormais cachée avec le Christ en Dieu :

Col 3:4-quand le Christ sera manifesté, lui qui est votre vie, alors vous aussi vous serez manifestés avec lui pleins de gloire.
study Dans ses autres lettres Paul oppose la vie des Chrétiens avant et après la rencontre avec le Christ. L'opposition est temporelle et non spatiale.

Citation :
Col 3:5-Mortifiez donc vos membres terrestres : fornication, impureté, passion coupable, mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie ;

Col 3:6-voilà ce qui attire la colère divine sur ceux qui résistent.
study Le discours ici est très moraliste. Il ne correspond pas à l'esprit des autres lettres pauliniennes.

Citation :
Col 3:11-Là, il n'est plus question de Grec ou de Juif, de circoncision ou d'incirconcision, de Barbare, de Scythe, d'esclave, homme libre ; il n'y a que le Christ, qui est tout et en tout.
study Ce passage paraît être une paraphrase de I Corinthiens. Il conforte la thèse selon laquelle très tôt auraient circulé des collections des lettres de Paul. On se rappelle aussi que certains érudits supposent que le chapitre 16 de l'Epître aux Romains est en fait un ajout fait sur une copie destinée à Ephèse. Paul pouvait difficilement connaître autant de gens à Rome, en revanche ces noms correspondent mieux à son séjour Ephésiens.

D'aucuns trouvent d'ailleurs que les salutations occupent une place disproportionnée dans cette lettre.

Citation :
Col 3:18-Femmes, soyez soumises à vos maris, comme il se doit dans le Seigneur.

Col 3:19-Maris, aimez vos femmes, et ne leur montrez point d'humeur.

Col 3:20-Enfants, obéissez en tout à vos parents, c'est cela qui est beau dans le Seigneur.

Col 3:21-Parents, n'exaspérez pas vos enfants, de peur qu'ils ne se découragent.

Col 3:22-Esclaves, obéissez en tout à vos maîtres d'ici-bas, non d'une obéissance tout extérieure qui cherche à plaire aux hommes, mais en simplicité de coeur, dans la crainte du Maître.

Col 3:23-Quel que soit votre travail, faites-le avec âme, comme pour le Seigneur et non pour des hommes,

Col 3:24-sachant que le Seigneur vous récompensera en vous faisant ses héritiers. C'est le Seigneur Christ que vous servez :

Col 3:25-qui se montre injuste sera certes payé de son injustice, sans qu'il soit fait acception des personnes.
study Là encore et toujours le propos est fort moraliste.

Citation :
Col 4:1-Maîtres, accordez à vos esclaves le juste et l'équitable, sachant que, vous aussi, vous avez un Maître au ciel.

study Dans l'Epître à Philémon, là encore, le point de vue sur l'esclavage n'est pas le même !

En résumé, on note, contre la paternité paulinienne.
A) Une vision ecclésiale universelle;
B) Une christologie très avancée (Jésus devenu Dieu)
C) Un moralisme excessif et peu en accord avec le reste de la pensée paulienne.

study Comme le contenu de Colossiens est largement repris dans Ephésiens, elle-même bien connue à la fin du premier siècle, on peut déduire que l'Epître ici étudiée daterait, dans sa forme finale, des années 70-80.

A l'appui de cette thèse, des chercheurs observent que l'hérésie combattue paraît s'apparenter étrangement à du gnosticisme:

Citation :
Col 2:1-Oui, je désire que vous sachiez quelle dure bataille je dois livrer pour vous, pour ceux de Laodicée, et pour tant d'autres qui ne m'ont jamais vu de leurs yeux ;

Col 2:2-afin que leurs coeurs en soient stimulés et que, étroitement rapprochés dans l'amour, ils parviennent au plein épanouissement de l'intelligence qui leur fera pénétrer le mystère de Dieu,

Col 2:3-dans lequel se trouvent, cachés, tous les trésors de la sagesse et de la connaissance !

Col 2:4-Je dis cela pour que nul ne vous abuse par des discours spécieux.

ou encore:

Citation :
Col 2:8-Prenez garde qu'il ne se trouve quelqu'un pour vous réduire en esclavage par le vain leurre de la " philosophie ", selon une tradition toute humaine, selon les éléments du monde, et non selon le Christ

=> Mais on peut aussi admettre que la pensée gnostique a été fort ancienne et que l'hérésie colossienne soit «pré-gnostique» Le débat est loin d'être tranché. Si l'on considère les éléments de la lettre de façon globale, on constate que tous les exégètes n'excluent pas la paternité paulinienne. Ils sont une petite moitié à observer que le reste de la lettre paraît s'insérer parfaitement dans la pensée paulinienne. Si le texte n'est pas de Paul, l'auteur a particulièrement bien assimilé sa pensée.

=> D'autre part, l'hérésie régnant à Colosses, proche de certaines conceptions légalistes juives, que combat Paul dans l'Epître aux Galates, pour ne citer que cet exemple:

Citation :
Col 2:11-C'est en lui que vous avez été circoncis d'une circoncision qui n'est pas de main d'homme, par l'entier dépouillement de votre corps charnel ; telle est la circoncision du Christ :

Col 2:12-ensevelis avec lui lors du baptême, vous en êtes aussi ressuscités avec lui, parce que vous avez cru en la force de Dieu qui l'a ressuscité des morts.

Col 2:13-Vous qui étiez morts du fait de vos fautes et de votre chair incirconcise, Il vous a fait revivre avec lui ! Il nous a pardonné toutes nos fautes !

Col 2:14-Il a effacé, au détriment des ordonnances légales, la cédule de notre dette, qui nous était contraire ; il l'a supprimée en la clouant à la croix.

=> On suppose, en s'appuyant sur divers indices concordants, que les communautés qui ont transmis les lettres de Paul n'ont pas toujours manifesté un grand respect pour ses textes. La deuxième épître aux Corinthiens paraît avoir connu des remaniements. La première, au moins une interpolation (I Co 14: 34-35).

sunny On peut alors émettre une hypothèse: Si l'on retire du texte des passages qui paraissent avoir été ajoutés, que devient l'Epître ? Un texte qui garde sa force et qui paraît cohérent. C'est peut-être sous cette forme que la lettre a été formulée par l'apôtre et c'est l'hypothèse qui est proposée ici.

Même si l'hymne christique du chapitre 1 ne manque pas de beauté, le texte, Sous cette forme, paraît avoir plus de force, plus de rayonnement... en somme il semble plus proche de celui qui a parlé «de foi, d'espérance et d'amour» (voir le message suivant)

study Encore une chose: La ville de Colosses a été dévastée qu'elle était par un tremblement de terre. Cela militerait contre l'authenticité de la lettre.

scratch Mais dans ce cas, il faut prendre en compte la date de l'événement.

Cela peut se comprendre comme un argument contre l’hypothèse d’un auteur anonyme, postérieur à Paul. En effet, Colosses a été détruite par un tremblement de terre qui n’a eu lieu en 65, comme le rapporte Eusèbe de Césarée. Or, ceux qui affirment que la lettre a été écrite par Paul, placent la date de sa rédaction aux alentours des années 61-62. La ville a donc été détruite bien après la rédaction de la lettre.

Il est vrai aussi que d’autres, comme Tacite, datent le tremblement de terre au début de l’année 60. Dans ce cas, la lettre serait à rattacher au séjour éphésien.

Quelle date choisir donc ? Qui se trompe Eusèbe ou Tacite ? A supposer même que c’est Tacite qui a raison - et que la rédaction est quand même à relier au séjour romain -, le tremblement de terre n’a pas fait disparaître complètement la ville. Elle a survécu, puisqu’on trouve des monnaies à son nom datant du IIIe siècle. De plus la population s’était installée dans les environs après le tremblement de terre....


Dernière édition par Pierre le Lun 21 Sep - 0:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Une lettre qui n'est vraiment pas de Paul ?   Ven 30 Jan - 21:06

Une version originale ?

Col 1:1-Paul, apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, et le frère Timothée,

Col 1:2-aux saints de Colosses, frères fidèles dans le Christ. A vous grâce et paix de par Dieu notre Père !

Col 1:3-Nous ne cessons de rendre grâces au Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, en pensant à vous dans nos prières,

Col 1:4-depuis que nous avons appris votre foi dans le Christ Jésus et la charité que vous avez à l'égard de tous les saints,

Col 1:5-en raison de l'espérance qui vous est réservée dans les cieux. Cette espérance, vous en avez naguère entendu l'annonce dans la Parole de vérité, l'Évangile,

Col 1:6-qui est parvenu chez vous de même que dans le monde entier il fructifie et se développe ; chez vous il fait de même depuis le jour où vous avez appris et compris dans sa vérité la grâce de Dieu.

Col 1:7-C'est Épaphras, notre cher compagnon de service, qui vous en a instruits ; il nous supplée fidèlement comme ministre du Christ,

Col 1:8-et c'est lui-même qui nous a fait connaître votre dilection dans l'Esprit.

Col 1:9-C'est pourquoi nous aussi, depuis le jour où nous avons reçu ces nouvelles, nous ne cessons de prier pour vous et de demander à Dieu qu'Il vous fasse parvenir à la pleine connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle.

Col 1:10-Vous pourrez ainsi mener une vie digne du Seigneur et qui Lui plaise en tout : vous produirez toutes sortes de bonnes œuvres et grandirez dans la connaissance de Dieu ;

Col 1:11-animés d'une puissante énergie par la vigueur de sa gloire, vous acquerrez une parfaite constance et endurance ;

Col 1:21-Vous-mêmes, qui étiez devenus jadis des étrangers et des ennemis, par vos pensées et vos œuvres mauvaises,

Col 1:22-voici qu'à présent Il vous a réconciliés dans son corps de chair, le livrant à la mort, pour vous faire paraître devant Lui saints, sans tache et sans reproche.

Col 1:23-Il faut seulement que vous persévériez dans la foi, affermis sur des bases solides, sans vous laisser détourner de l'espérance promise par l'Évangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi, Paul, je suis devenu le ministre.

Col 1:24-En ce moment je trouve ma joie dans les souffrances que j'endure pour vous, et je complète en ma chair ce qui manque aux épreuves du Christ pour son Corps, qui est l'Église.

Col 1:25-Car je suis devenu ministre de l'Église, en vertu de la charge que Dieu m'a confiée, de réaliser chez vous l'avènement de la Parole de Dieu,

Col 1:26-ce mystère resté caché depuis les siècles et les générations et qui maintenant vient d'être manifesté à ses saints :

Col 1:27-Dieu a bien voulu leur faire connaître de quelle gloire est riche ce mystère chez les païens : c'est le Christ parmi vous ! l'espérance de la gloire !

Col 1:28-Ce Christ, nous l'annonçons, avertissant tout homme et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de rendre tout homme parfait dans le Christ.

Col 1:29-Et c'est bien pour cette cause que je me fatigue à lutter, avec son énergie qui agit en moi avec puissance.

Col 2:1-Oui, je désire que vous sachiez quelle dure bataille je dois livrer pour vous, pour ceux de Laodicée, et pour tant d'autres qui ne m'ont jamais vu de leurs yeux ;

Col 2:2-afin que leurs cœurs en soient stimulés et que, étroitement rapprochés dans l'amour, ils parviennent au plein épanouissement de l'intelligence qui leur fera pénétrer le mystère de Dieu,

Col 2:3-dans lequel se trouvent, cachés, tous les trésors de la sagesse et de la connaissance !

Col 2:4-Je dis cela pour que nul ne vous abuse par des discours spécieux.

Col 2:5-Sans doute, je suis absent de corps ; mais en esprit je suis parmi vous, heureux de voir le bel ordre qui règne chez vous et la solidité de votre foi au Christ.

Col 2:6-Le Christ tel que vous l'avez reçu, Jésus le Seigneur, c'est en lui qu'il vous faut marcher,

Col 2:7-enracinés et édifiés en lui, appuyés sur la foi telle qu'on vous l'a enseignée, et débordant d'actions de grâces.

Col 2:8-Prenez garde qu'il ne se trouve quelqu'un pour vous réduire en esclavage par le vain leurre de la " philosophie ", selon une tradition toute humaine, selon les éléments du monde, et non selon le Christ. [...]

Col 2:11-C'est en lui que vous avez été circoncis d'une circoncision qui n'est pas de main d'homme, par l'entier dépouillement de votre corps charnel ; telle est la circoncision du Christ :

Col 2:12-ensevelis avec lui lors du baptême, vous en êtes aussi ressuscités avec lui, parce que vous avez cru en la force de Dieu qui l'a ressuscité des morts.

Col 2:13-Vous qui étiez morts du fait de vos fautes et de votre chair incirconcise, Il vous a fait revivre avec lui ! Il nous a pardonné toutes nos fautes !

Col 2:14-Il a effacé, au détriment des ordonnances légales, la cédule de notre dette, qui nous était contraire ; il l'a supprimée en la clouant à la croix.

Col 2:15-Il a dépouillé les Principautés et les Puissances et les a données en spectacle à la face du monde, en les traînant dans son cortège triomphal.

Col 2:16-Dès lors, que nul ne s'avise de vous critiquer sur des questions de nourriture et de boisson, ou en matière de fêtes annuelles, de nouvelles lunes ou de sabbats.

Col 2:17-Tout cela n'est que l'ombre des choses à venir, mais la réalité, c'est le corps du Christ.

Col 2:18-Que personne n'aille vous en frustrer, en se complaisant dans d'humbles pratiques, dans un culte des anges : celui-là donne toute son attention aux choses qu'il a vues, bouffi qu'il est d'un vain orgueil par sa pensée charnelle,

Col 2:19-et il ne s'attache pas à la Tête, dont le Corps tout entier reçoit nourriture et cohésion, par les jointures et ligaments, pour réaliser sa croissance en Dieu.

Col 2:20-Du moment que vous êtes morts avec le Christ aux éléments du monde, pourquoi vous plier à des ordonnances comme si vous viviez encore dans ce monde ?

Col 2:21-" Ne prends pas, ne goûte pas, ne touche pas ",

Col 2:22-tout cela pour des choses vouées à périr par leur usage même ! Voilà bien les prescriptions et doctrines des hommes !

Col 2:23-Ces sortes de règles peuvent faire figure de sagesse par leur affectation de religiosité et d'humilité qui ne ménage pas le corps ; en fait elles n'ont aucune valeur pour l'insolence de la chair.

(Suite dans le message suivant)


Dernière édition par Pierre le Ven 30 Jan - 22:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Une lettre qui n'est vraiment pas de Paul ?   Ven 30 Jan - 21:07

Col 3:7-Vous-mêmes, vous vous conduisiez naguère de la sorte, quand vous viviez parmi eux.

Col 3:8-Eh bien ! à présent, vous aussi, rejetez tout cela : colère, emportement, malice, outrages, vilains propos, doivent quitter vos lèvres ;

Col 3:9-ne vous mentez plus les uns aux autres. Vous vous êtes dépouillés du vieil homme avec ses agissements,

Col 3:10-et vous avez revêtu le nouveau, celui qui s'achemine vers la vraie connaissance en se renouvelant à l'image de son Créateur.

Col 3:12-Vous donc, les élus de Dieu, ses saints et ses bien-aimés, revêtez des sentiments de tendre compassion, de bienveillance, d'humilité, de douceur, de patience ;

Col 3:13-supportez-vous les uns les autres et pardonnez-vous mutuellement, si l'un a contre l'autre quelque sujet de plainte ; le Seigneur vous a pardonné, faites de même à votre tour.

Col 3:14-Et puis, par-dessus tout, la charité, en laquelle se noue la perfection.

Col 3:15-Avec cela, que la paix du Christ règne dans vos cœurs : tel est bien le terme de l'appel qui vous a rassemblés en un même Corps. Enfin vivez dans l'action de grâces !

Col 3:16-Que la Parole du Christ réside chez vous en abondance : instruisez-vous en toute sagesse par des admonitions réciproques. Chantez à Dieu de tout votre cœur avec reconnaissance, par des psaumes, des hymnes et des cantiques inspirés.

Col 3:17-Et quoi que vous puissiez dire ou faire, que ce soit toujours au nom du Seigneur Jésus, rendant par lui grâces au Dieu Père !

Col 4:2-Soyez assidus à la prière ; qu'elle vous tienne vigilants, dans l'action de grâces.

Col 4:3-Priez pour nous en particulier, afin que Dieu ouvre un champ libre à notre prédication et que nous puissions annoncer le mystère du Christ ; c'est à cause de lui que je suis dans les fers ;

Col 4:4-obtenez-moi de le publier en parlant comme je le dois.

Col 4:5-Conduisez-vous avec sagesse envers ceux du dehors ; sachez tirer parti de la période présente.

Col 4:6-Que votre langage soit toujours aimable, plein d'à-propos, avec l'art de répondre à chacun comme il faut.

Col 4:7-Pour tout ce qui me concerne, Tychique vous informera, ce frère bien-aimé qui m'est un fidèle assistant et compagnon de service dans le Seigneur.

Col 4:8-Je vous l'envoie tout exprès pour vous donner de nos nouvelles et réconforter vos cœurs.

Col 4:9-Je lui adjoins Onésime, le fidèle et bien-aimé frère, qui est de chez vous. Ils vous apprendront tout ce qui se passe ici.

Col 4:10-Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabé, au sujet duquel vous avez reçu des instructions : s'il vient chez vous, faites-lui bon accueil.

Col 4:11-Jésus surnommé Justus vous salue également. De ceux qui nous sont venus de la Circoncision, ce sont les seuls qui travaillent avec moi pour le Royaume de Dieu ; ils m'ont été une consolation.

Col 4:12-Épaphras, votre compatriote, vous salue ; ce serviteur du Christ Jésus ne cesse de lutter pour vous dans ses prières, afin que vous teniez ferme, parfaits et bien établis dans tous les vouloirs divins.

Col 4:13-Oui, je lui rends ce témoignage qu'il prend beaucoup de peine pour vous, ainsi que pour ceux de Laodicée et pour ceux de Hiérapolis.

Col 4:14-Vous avez les salutations de Luc, le cher médecin, et de Démas.

Col 4:15-Saluez les frères qui sont à Laodicée, avec Nymphas et l'Église qui s'assemble dans sa maison.

Col 4:16-Quand cette lettre aura été lue chez vous, faites qu'on la lise aussi dans l'Église des Laodicéens, et procurez-vous celle de Laodicée, pour la lire à votre tour.

Col 4:17-Dites à Archippe : " Prends garde au ministère que tu as reçu dans le Seigneur, et tâche de bien l'accomplir. "

Col 4:18-Voici le salut de ma main, à moi, Paul. Souvenez-vous de mes chaînes ! La grâce soit avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 90
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Une lettre qui n'est vraiment pas de Paul ?   Sam 31 Jan - 0:27

Merci, Pierre, pour ce magistral commentaire de la lettre aux Colossiens.

Tu notes, au début de ton message que

Code:
La référence à la lumière appartient à l'univers johannique. Cela irait dans le sens que ce fragment a été rédigé par quelqu'un de proche de l'Ecole johannique... qui était à Ephèse. On peut supposer que quelqu'un résidant à Ephèse a pu retravailler un document plus ancien que l'actuelle «Epître aux Colossiens» qui circulait dans la région.

Je rappelle qu’une autre lettre dont la paternité paulinienne est contestée, c’est justement la lette aux Ephésiens.

Et on retrouve cette référence à Ephèse un peu plus loin dans ton message, quand tu notes que

Code:
certains érudits supposent que le chapitre 16 de l'Epître aux Romains est en fait un ajout fait sur une copie destinée à Ephèse. Paul pouvait difficilement connaître autant de gens à Rome, en revanche ces noms correspondent mieux à son séjour Ephésiens.

Sans entrer dans tout le détail que tu donnes des points de cette lettre aux Colossiens qui ne « collent » pas avec la pensée de Paul, je pense que sans être un spécialiste, il suffit d’être un lecteur un peu attentif de cette lettre, de même que celle aux Ephésiens, pour se rendre compte de la différence de style, beaucoup plus lyrique dans ces deux lettres que dans les lettres « authentiques » de Paul.

Merci, en tous cas, pour ton travail dont nous ne pouvons qu’admirer l’érudition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Une lettre qui n'est vraiment pas de Paul ?   Dim 1 Fév - 1:56

J-P Mouvaux a écrit:
Merci, Pierre, pour ce magistral commentaire de la lettre aux Colossiens.

Tu notes, au début de ton message que

Code:
La référence à la lumière appartient à l'univers johannique. Cela irait dans le sens que ce fragment a été rédigé par quelqu'un de proche de l'Ecole johannique... qui était à Ephèse. On peut supposer que quelqu'un résidant à Ephèse a pu retravailler un document plus ancien que l'actuelle «Epître aux Colossiens» qui circulait dans la région.

Je rappelle qu’une autre lettre dont la paternité paulinienne est contestée, c’est justement la lette aux Ephésiens.

Et on retrouve cette référence à Ephèse un peu plus loin dans ton message, quand tu notes que

Code:
certains érudits supposent que le chapitre 16 de l'Epître aux Romains est en fait un ajout fait sur une copie destinée à Ephèse. Paul pouvait difficilement connaître autant de gens à Rome, en revanche ces noms correspondent mieux à son séjour Ephésiens.

Sans entrer dans tout le détail que tu donnes des points de cette lettre aux Colossiens qui ne « collent » pas avec la pensée de Paul, je pense que sans être un spécialiste, il suffit d’être un lecteur un peu attentif de cette lettre, de même que celle aux Ephésiens, pour se rendre compte de la différence de style, beaucoup plus lyrique dans ces deux lettres que dans les lettres « authentiques » de Paul.

Merci, en tous cas, pour ton travail dont nous ne pouvons qu’admirer l’érudition.

Merci pour ce message très aimable et très flatteur !

Je partage entièrement ton avis sur les Ephésiens. Quand j'en aurai le temps, je préciserai ma pensée... qui va dans ton sens !

Que penses-tu de mon hypothèse quant au fait que la lettre aurait subi des ajouts, ou du moins une réécriture partielle ? Question


Dernière édition par Pierre le Lun 21 Sep - 0:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 90
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Une lettre qui n'est vraiment pas de Paul ?   Dim 1 Fév - 17:52

Code:
Que penses-tu de mon hypothèse quant au fait que la lettre aurait subi des ajouts, ou du moins une réécriture partielle ?

Du peu que je connaisse de la transmission des textes des premiers temps du christianisme, je pense que c'est le cas de pas mal de textes, sinon, plus ou moins de tous ; alors ton hypothèse, surtout qu'elle est étayée sur une étude de ces textes, me parait plus que probable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une lettre qui n'est vraiment pas de Paul ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une lettre qui n'est vraiment pas de Paul ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Examen de la lettre de Paul aux Romains chapitre 8
» Vers la censure à l’École comme aux États-Unis ?
» Ta lettre a touché mon coeur de Mère
» Si vous avez la lettre M sur la paume de la main, alors vous avez un truc de vraiment spécial !
» Une lettre soi-disant ummite: un stupide canular!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bible au peigne fin :: Les Épîtres de saint Paul :: L’épître aux Colossiens-
Sauter vers: