La bible au peigne fin


Un lieu de discution et d'apprentissage de la Bible, ouvert à tous les courants de pensée
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jézabel

avatar

Nombre de messages : 444
Age : 37
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Mer 11 Fév - 12:24

Pierre a écrit:
Jézabel a écrit:
Vous récitez trop le catéchisme.

Nous ne récitons aucun catéchisme Bienvenucheztoi, mais nous cherchons à comprendre quelle a pu être l'action de Pierre dans les débuts de l'Eglise.

Notre discussion semble te poser problème ? Si oui, pour quelles raisons ? scratch
Vous postulez que les Actes sont un récit historique. Or on n'en trouve aucune trace dans Justin vers 140. Le premier à mentionner cet ouvrage est Irénée vers 180.

De plus, les Epîtres sont en totale contradiction avec leur contenu : Paul ne dit nulle part que Céphas a été un compagnon de Jésus ni qu'il s'est converti sur la route de Damas, et la mention de sa persécution des chrétiens est une interpolation.

Ni Paul ni un autre n'aurait pu persécuter les chrétiens en Judée (et encore moins à Damas) pour la simple raison que le droit juif ne le permettait pas.
Lisez Hyam Maccoby là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Mer 11 Fév - 22:52

Jézabel a écrit:
Vous postulez que les Actes sont un récit historique. Or on n'en trouve aucune trace dans Justin vers 140. Le premier à mentionner cet ouvrage est Irénée vers 180.
study Allez consulter l'ouvrage du professeur Marguerat, lequel est accompagné d'une abondante bibliographie... Cliquer ici

Jézabel a écrit:
De plus, les Epîtres sont en totale contradiction avec leur contenu : Paul ne dit nulle part que Céphas a été un compagnon de Jésus ni qu'il s'est converti sur la route de Damas, et la mention de sa persécution des chrétiens est une interpolation.
study Relisez l'épître aux Galates, dont l'authenticité paulinienne est unanimement reconnue:

Citation :
Ga 1:13-Vous avez certes entendu parler de ma conduite jadis dans le judaïsme, de la persécution effrénée que je menais contre l'Église de Dieu et des ravages que je lui causais,

Ga 1:14-et de mes progrès dans le judaïsme, où je surpassais bien des compatriotes de mon âge, en partisan acharné des traditions de mes pères.

Ga 1:15-Mais quand Celui qui dès le sein maternel m'a mis à part et appelé par sa grâce daigna

Ga 1:16-révéler en moi son Fils pour que je l'annonce parmi les païens, aussitôt, sans consulter la chair et le sang,

Ga 1:17-sans monter à Jérusalem trouver les apôtres mes prédécesseurs, je m'en allai en Arabie, puis je revins encore à Damas.

Ga 1:18-Ensuite, après trois ans, je montai à Jérusalem rendre visite à Céphas et demeurai auprès de lui quinze jours :

Ga 1:19-je n'ai pas vu d'autre apôtre, mais seulement Jacques, le frère du Seigneur :

Ga 1:20-et quand je vous écris cela, j'atteste devant Dieu que je ne mens point.

Ga 1:21-Ensuite je suis allé en Syrie et en Cilicie,

Ga 1:22-mais j'étais personnellement inconnu des Eglises de Judée qui sont dans le Christ ;

Ga 1:23-on y entendait seulement dire que le persécuteur de naguère annonçait maintenant la foi qu'alors il voulait détruire ;

Ga 1:24-et elles glorifiaient Dieu à mon sujet.

Jézabel a écrit:
Ni Paul ni un autre n'aurait pu persécuter les chrétiens en Judée (et encore moins à Damas) pour la simple raison que le droit juif ne le permettait pas.
flreurrose Si dans l'Histoire le droit avait toujours été respecté, il n'y aurait eu ni persécutions, ni guerres, ni génocides...

Jézabel a écrit:
Lisez Hyam Maccoby là-dessus.
Je l'ai lu et je l'ai trouvé passionnant. Nous parlons bien de Paul et l'invention du christianisme paru dans sa version française en 1987 chez l'éditeur «Lieu commun». Les idées sont stimulantes par les questions qu'elles posent et par la thèse exposée («Paul récupère et transforme le message de Jésus», pour résumer très simplement).

jeanbaptiste Mais je constate aussi que les idées de Hyam Maccoby sont restées minoritaires...

cheers Une dernière remarque, de méthode: cette série de messages est consacrée à l'Apôtre Pierre. Si vous voulez parler de Paul ou de la datation des Actes, merci de le faire dans les rubriques correspondantes... pour la clarté du débat. Le demander à une modératrice de forum, ce ne doit pas trop exiger... non ?


---------------------------------------------------------------------------------
REMARQUE du 14 février 2009 à 20h 30

Ces textes s'inséraient dans un débat consacré à la Première Epître de Pierre. Ils ont été déplacés à l'intiative seule de Jézabel qui ne m'a pas consulté.


Dernière édition par Pierre le Sam 14 Fév - 23:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel

avatar

Nombre de messages : 444
Age : 37
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Jeu 12 Fév - 2:28

Pierre a écrit:
Jézabel a écrit:
Vous postulez que les Actes sont un récit historique. Or on n'en trouve aucune trace dans Justin vers 140. Le premier à mentionner cet ouvrage est Irénée vers 180.
study Allez consulter l'ouvrage du professeur Marguerat, lequel est accompagné d'une abondante bibliographie... .
Et moi, je vous renvoie à Marie-Emile Boismard.

Franchement, comment pouvez-vous croire qu’un prêche de contenant rien de la biographie de Jésus puisse convertir 3.000 personnes en un jour ?
Quel est le rapport entre le discours d’Etienne et Jésus ?
Comment pouvez-vous croire que les habitants d’Iconium puissent s’exprimer autrement qu’en grec ? Le lycaonien ne se parle même plus dans les campagne à cette époque.
Comment pouvez-vous croire qu’on puisse vendre cette denrée de luxe qu’est la pourpre dans un obscur bled comme Thyatire ?
Comment pouvez-vous croire que Paul vécût de la fabrication de tentes à Corinthe ? Attendait-il qu’y passent des caravanes ?
Etc etc

Citation :
Jézabel a écrit:
De plus, les Epîtres sont en totale contradiction avec leur contenu : Paul ne dit nulle part que Céphas a été un compagnon de Jésus ni qu'il s'est converti sur la route de Damas, et la mention de sa persécution des chrétiens est une interpolation.
study Relisez l'épître aux Galates, dont l'authenticité paulinienne est unanimement reconnue
Je la reconnaît mais sans ses interpolations.

Citation :
Ga 1:13-Vous avez certes entendu parler de ma conduite jadis dans le judaïsme, de la persécution effrénée que je menais contre l'Église de Dieu et des ravages que je lui causais,

Ga 1:14-et de mes progrès dans le judaïsme, où je surpassais bien des compatriotes de mon âge, en partisan acharné des traditions de mes pères.

Ga 1:22-mais j'étais personnellement inconnu des Eglises de Judée qui sont dans le Christ ;

Ga 1:23-on y entendait seulement dire que le persécuteur de naguère annonçait maintenant la foi qu'alors il voulait détruire ;

Ga 1:24-et elles glorifiaient Dieu à mon sujet.
Paul ne peut pas à la fois dire qu’il était inconnu en Judée et que l’on l’y connaissait comme persécuteur.

Je rejette donc cette mention d’une prétendue persécution faite pour s’accorder aux Actes.

Citation :
Jézabel a écrit:
Ni Paul ni un autre n'aurait pu persécuter les chrétiens en Judée (et encore moins à Damas) pour la simple raison que le droit juif ne le permettait pas.
flreurrose Si dans l'Histoire le droit avait toujours été respecté, il n'y aurait eu ni persécutions, ni guerres, ni génocides... .
En Judée règne la Loi, même si des zélotes commettent des troubles.
Même l’Evangile l’affirme.
Et à Damas, c’est la loi romaine qui règne et non la loi juive.

Citation :
Jézabel a écrit:
Lisez Hyam Maccoby là-dessus.
Je l'ai lu et je l'ai trouvé passionnant. Nous parlons bien de Paul et l'invention du christianisme paru dans sa version française en 1987 chez l'éditeur «Lieu commun». Les idées sont stimulantes par les questions qu'elles posent et par la thèse exposée («Paul récupère et transforme le message de Jésus», pour résumer très simplement).

jeanbaptiste Mais je constate aussi que les idées de Hyam Maccoby sont restées minoritaires...
Forcément : les exégètes sont chrétiens pour la plupart.

Citation :
cheers Une dernière remarque, de méthode: cette série de messages est consacrée à l'Apôtre Pierre. Si vous voulez parler de Paul ou de la datation des Actes, merci de le faire dans les rubriques correspondantes... pour la clarté du débat. Le demander à une modératrice de forum, ce ne doit pas trop exiger... non ?
C’est le plan du forum qui est inadapté aux études sur les deux Testaments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Jeu 12 Fév - 20:54

Jézabel a écrit:
Et moi, je vous renvoie à Marie-Emile Boismard.
Même si parfois ses thèses étaient excessivement compliquées et/ou discutables, le père Boismard était un modèle de modestie, de rigueur et de prudence. study

Allez lire son ouvrage: A l'aube du christianisme, avant la naissance des dogmes, paru à la NRF, éditions du CERF en 1999. Il expose le cas de l'Ecole johannique avec clarté et argumentation.

Serait-ce trop vous demander d'avoir envers les autres la même humilité et la même rigueur intellectuelle ? Question

Jézabel a écrit:
Franchement, comment pouvez-vous croire qu’un prêche de contenant rien de la biographie de Jésus puisse convertir 3.000 personnes en un jour ?
Quel est le rapport entre le discours d’Etienne et Jésus ?
Comment pouvez-vous croire que les habitants d’Iconium puissent s’exprimer autrement qu’en grec ? Le lycaonien ne se parle même plus dans les campagne à cette époque.
Comment pouvez-vous croire qu’on puisse vendre cette denrée de luxe qu’est la pourpre dans un obscur bled comme Thyatire ?
Comment pouvez-vous croire que Paul vécût de la fabrication de tentes à Corinthe ? Attendait-il qu’y passent des caravanes ?
Etc etc
Que cherchez-vous à montrer ? Que le Christianisme est une invention ? Dans ce cas merci de nous exposer votre thèse... et d'éviter les formules du genre «ce n'est pas diffiicle», «tout le monde sait ça», «tous les exégètes ont tort», etc... Merci aussi de ne pas accepter, ou jeter, des fragments parce qu'ils vous arrangent ou qu'ils vous embêtent. Je l'ai répété au moins dans une dizaine de messages - et je n'en démordrai pas -, car cela me semble essentiel à toute discussion honnête et sérieuse.

Jézabel a écrit:
...Le plan du forum qui est inadapté aux études sur les deux Testaments.
Le plan du forum me paraît parfaitement adapté. Il s'organise à partir d'écrits. Nous sommes là pour discuter de textes, pas pour chercher à imposer des conceptions toutes faites, même si elles nous sont chères.

Si vous voulez insister sur des pensées théologiques globales, alors pourquoi ne pas le faire dans la rubrique conçue à cet effet ? Je pense ici à la partie consacrée aux Généralités du Nouveau Testament.

flower Quitte à me répéter, dans cette rubrique j'aimerais bien connaître votre opinion, bien documentée et non polémique pour la polémique sur le rôle de l'Apôtre Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel

avatar

Nombre de messages : 444
Age : 37
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Sam 14 Fév - 4:05

Pierre a écrit:
Jézabel a écrit:
Et moi, je vous renvoie à Marie-Emile Boismard.
Même si parfois ses thèses étaient excessivement compliquées et/ou discutables, le père Boismard était un modèle de modestie, de rigueur et de prudence. study

Allez lire son ouvrage: A l'aube du christianisme, avant la naissance des dogmes, paru à la NRF, éditions du CERF en 1999. Il expose le cas de l'Ecole johannique avec clarté et argumentation.
Nous ne parlons pas d'école johannique mais d'Actes des Apôtres.

Citation :
Que cherchez-vous à montrer ? Que le Christianisme est une invention ?
Toutes les religions sont des inventions, par définition.

Citation :
Dans ce cas merci de nous exposer votre thèse... et d'éviter les formules du genre «ce n'est pas diffiicle», «tout le monde sait ça», «tous les exégètes ont tort», etc...
Où ai-je écrit cela ?

Citation :
Merci aussi de ne pas accepter, ou jeter, des fragments parce qu'ils vous arrangent ou qu'ils vous embêtent. Je l'ai répété au moins dans une dizaine de messages - et je n'en démordrai pas -, car cela me semble essentiel à toute discussion honnête et sérieuse.
Puis-je vous faire oberver que c'est vous qui postez des études par tranches de NT ?

Citation :
Jézabel a écrit:
...Le plan du forum qui est inadapté aux études sur les deux Testaments.
Le plan du forum me paraît parfaitement adapté. Il s'organise à partir d'écrits. Nous sommes là pour discuter de textes, pas pour chercher à imposer des conceptions toutes faites, même si elles nous sont chères.
Mais les discussions partent de diverses observations.

Citation :
Si vous voulez insister sur des pensées théologiques globales, alors pourquoi ne pas le faire dans la rubrique conçue à cet effet ? Je pense ici à la partie consacrée aux Généralités du Nouveau Testament.
Allez-y. Je vous laisse le soin de tenter d'y prouver l'existence historique de Jésus.

D'ailleurs, vous n'y avez toujours pas répondu à mes objections.

Citation :
flower Quitte à me répéter, dans cette rubrique j'aimerais bien connaître votre opinion, bien documentée et non polémique pour la polémique sur le rôle de l'Apôtre Pierre.
D'après "Galates", Céphas ne sait rien de plus que Paul sur la vie du Chrsit et Paul n'en connaît rien.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Sam 14 Fév - 13:55

Jézabel a écrit:

Toutes les religions sont des inventions, par définition.
Vous avez le droit de dire «Je pense que toutes les religions sont des inventions», mais vous n'avez pas le droit de dire «Toutes les religions sont des inventions, par définition». C'est une question d'honnêteté intellectuelle, de respect, pour ne pas dire de politesse. «C'est» ne veut pas dire la même chose que «Je pense que»!

Pierre a écrit:
Dans ce cas merci de nous exposer votre thèse... et d'éviter les formules du genre «ce n'est pas difficile», «tout le monde sait ça», «tous les exégètes ont tort», etc...
Jézabel a écrit:
Où ai-je écrit cela ?
Mais juste au-dessus de ces lignes quand vous dites «Toutes les religions sont des inventions, par définition.»

Pierre a écrit:
Merci aussi de ne pas accepter, ou jeter, des fragments parce qu'ils vous arrangent ou qu'ils vous embêtent. Je l'ai répété au moins dans une dizaine de messages - et je n'en démordrai pas -, car cela me semble essentiel à toute discussion honnête et sérieuse.
Jézabel a écrit:
Puis-je vous faire oberver que c'est vous qui postez des études par tranches de NT ?
Je fais ainsi par ce que le Nouveau Testament est ainsi. Il a été rédigé par des auteurs différents, dans des lieux différents à des époques différentes. J'essaie de réfléchir à ce que chaque texte veut dire, dans la situation qui est celle de l'auteur. A part ça, je vous serai reconnaissant, à l'avenir, de ne pas déplacer mes messages sans me consulter; un de mes textes, qui était consacré à l'Ecole johannique, s'est retrouvé dans la rubrique «Actes des Apôtres». Cela en dénature partiellement le sens. Ayez, s'il vous plaît le même respect envers mes textes et ma pensée que celui que je m'efforce d'avoir envers vous. Merci ! C'est, soit dit en passant, ce que je ne cesse de vous demander de faire envers les textes du Nouveau Testament; les prendre tels qu'ils sont et les respecter.

Jézabel a écrit:
...Le plan du forum qui est inadapté aux études sur les deux Testaments.
Pierre a écrit:
Le plan du forum me paraît parfaitement adapté. Il s'organise à partir d'écrits. Nous sommes là pour discuter de textes, pas pour chercher à imposer des conceptions toutes faites, même si elles nous sont chères.
Jézabel a écrit:
Mais les discussions partent de diverses observations.
study C'est ce que je m'efforce de faire.

Pierre a écrit:
Si vous voulez insister sur des pensées théologiques globales, alors pourquoi ne pas le faire à l'intérieur de la rubrique conçue à cet effet ? Je pense ici à la partie consacrée aux Généralités du Nouveau Testament.
Jézabel a écrit:
Allez-y. Je vous laisse le soin de tenter d'y prouver l'existence historique de Jésus.
A vous d'ouvrir une série de messages à l'intérieur de la rubrique «Généralités du Nouveau Testament.». J'y participerai volontiers. Une question, pourquoi vous placez-vous toujours dans une perspective de duel, d'affrontement ? Vous avez peur de quoi ?

Par ailleurs, j'aimerais que vous m'expliquiez ces affirmations de l'Eglise Catholique Romaine auxquelles vous souscrivez visiblement:

Jézabel a écrit:
L'Immaculée Conception est une vieille idée corrélative de l'Assomption.

Si Marie n'a pas transmis la mort a Jésus, c'est qu'elle ne la pas reçue.

Si elle ne l'a pas reçue, elle n'est pas morte et dort quelquepart ou a été enlevée vivante au Ciel selon les versions.
Jézabel a écrit:
Le 1er novembre 1950, l'Assomption de Marie est établi sous forme de dogme par la constitution apostolique Munificentissimus Deus du pape Pie XII. La constitution dogmatique Lumen gentium du concile Vatican II 1964) énonce :

« Enfin la Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l'univers, pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs, victorieux du péché et de la mort.
Question Jésus n'existe pas mais sa mère oui ?

Jézabel a écrit:
D'ailleurs, vous n'y avez toujours pas répondu à mes objections.
Pierre a écrit:
Je m'efforce de le faire, en argument et en restant courtois.
Pierre a écrit:
flower Quitte à me répéter, à l'intérieur de cette rubrique, j'aimerais bien connaître votre opinion, bien documentée et non polémique pour la polémique sur le rôle de l'Apôtre Pierre.
Jézabel a écrit:
D'après "Galates", Céphas ne sait rien de plus que Paul sur la vie du Chrsit et Paul n'en connaît rien.

Paul a rencontré Pierre et d'autres Chrétiens «intimes» de Jésus (cf Galates), Ça m'étonnerait beaucoup s'il n'avait pas appris deux ou trois choses de ces gens sur Jésus...

C'est vous qui ne répondez pas à mon objection «j'aimerais bien connaître votre opinion, «bien documentée et non polémique pour la polémique». A part ça, nous sommes dans une série de messages consacrés à Pierre (sujet de cette rubrique je vous le rappelle) et vous n'avez toujours pas exposé votre vision de l'histoire de ce personnage, en vous appuyant sur des arguments textuels ou épigraphiques.

--------------------------------------------------------------------------------------------
Ecartons-nous un instant de ce débat autour de l'Apôtre Pierre, qui est le sujet de cette série de messages, et parlons plus largement de votre attitude face au débat, aux réflexions des autres.

J'aimerais que vous expliquiez de manière tranquille et souriante, à tous ceux qui lisent ce forum, quel intérêt vous avez à y participer. Envers moi je perçois de la moquerie, de l'agressivité, du manque de respect; des affirmations gratuites caractérisent beaucoup trop souvent vos messages. Croyez-vous que c'est comme ça qu'on apprend ? Croyez-vous que c'est ainsi que le forum va s'enrichir de nouveaux contributeurs ? Si vous n'avez pas plus envie que ça de d'écouter l'autre, de le respecter, je vous propose (mais ne vous l'impose pas) de laisser tomber ce forum et d'aller exposer vos thèses sur un site internet qui n'aura pas de pages de discussions. Au moins n'y aura-t-il pas de personnes sur lesquelles vous sentirez le besoin de déverser votre agressivité.


Dernière édition par Pierre le Lun 21 Sep - 1:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel

avatar

Nombre de messages : 444
Age : 37
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Sam 14 Fév - 20:37

Pierre a écrit:
Jézabel a écrit:

Toutes les religions sont des inventions, par définition.
Bienvenucheztoi Vous avez le droit de dire «Je pense que toutes les religions sont des inventions», mais vous n'avez pas le droit de dire «Toutes les religions sont des inventions, par définition». C'est une question d'honnêteté intellectuelle, de respect, pour ne pas dire de politesse. «C'est» ne veut pas dire la même chose que «Je pense que»!
Ben voyons ! Est-ce que vous écrivez « je pense que » chaque fois que vous énoncez quelque chose sur ce forum ?

Une religion est une institution humaine inventée par des humains comme toute institution humaine.

Citation :
Pierre a écrit:
Dans ce cas merci de nous exposer votre thèse... et d'éviter les formules du genre «ce n'est pas diffiicle», «tout le monde sait ça», «tous les exégètes ont tort», etc...
Jézabel a écrit:
Où ai-je écrit cela ?
Bienvenucheztoi Mais juste au dessus de ces lignes quand vous dites «Toutes les religions sont des inventions, par définition.» .
Parce que c’est synonyme de « tout le monde sait ça » ? Savez-vous que des milliards de bipèdes sur cette planète croient que leurs rites ont été dictés par leurs dieux eux-mêmes ?

Citation :
Citation :
Pierre a écrit:
Merci aussi de ne pas accepter, ou jeter, des fragments parce qu'ils vous arrangent ou qu'ils vous embêtent. Je l'ai répété au moins dans une dizaine de messages - et je n'en démordrai pas -, car cela me semble essentiel à toute discussion honnête et sérieuse.
Puis-je vous faire observer que c'est vous qui postez des études par tranches de NT ?
Je fais ainsi par ce que le Nouveau Testament est ainsi. Il a été rédigé par des auteurs différents, dans des lieux différents à des époques différentes. J'essaie de réfléchir à ce que chaque texte veut dire, dans la situation qui est celle de l'auteur. A part ça, je vous serai reconnaissant, à l'avenir, de ne pas déplacer mes messages sans me consulter; un des mes textes, qui était consacré à l'Ecole johannique, s'est retrouvé dans la rubrique «Actes des Apôtres». Cela en dénature partiellement le sens. Ayez, s'il vous plaît le même respect envers mes textes et ma pensée que celui que je m'efforce d'avoir envers vous. Merci ! C'est, soit dit en passant, ce que je ne cesse de vous demander de faire envers les textes du Nouveau Testament; les prendre tels qu'ils sont et les respecter. .
Donc chaque fois qu’on vous contredit, vous voulez vous réfugier derrière un « ce n’est pas le sujet ».
Vous reprochez à votre interlocuteur de dévier d’un sujet et vous ne voulez pas qu’on divise ledit sujet.
Si vous aimez le monologue, créez une page web car un forum n’est pas fait pour cela.

Citation :
[quote="Pierre"]
Jézabel a écrit:
...Le plan du forum qui est inadapté aux études sur les deux Testaments.
Le plan du forum me paraît parfaitement adapté. Il s'organise à partir d'écrits. Nous sommes là pour discuter de textes, pas pour chercher à imposer des conceptions toutes faites, même si elles nous sont chères.
Les Evangiles forment un tout comme les Epîtres de leur côté.
Les Evangiles se réfèrent implicitement l’un à l’autre même s’ils se contredisent, ce qui est normal puisque chacun d’eux a été conçu pour être un unique Evangile.

Les Epîtres sont formés d’une part de la pensée paulinienne, et d’autre part des corrections qu’ont voulu y apporter d’autres écoles, que ce soit par rédaction d’autres épîtres ou par retouches des épîtres pauliniennes.

Pierre a écrit:
Jézabel a écrit:
Mais les discussions partent de diverses observations.
study C'est ce que je m'efforce de faire.
Et moi, je n’aurais pas le droit d’en faire, peut-être ?

Citation :
Citation :
Pierre a écrit:
Si vous voulez insister sur des pensées théologiques globales, alors pourquoi ne pas le faire dans la rubrique conçue à cet effet ? Je pense ici à la partie consacrée aux Généralités du Nouveau Testament.
[Allez-y. Je vous laisse le soin de tenter d'y prouver l'existence historique de Jésus.
A vous d'ouvrir une série de messages dans la rubrique «Généralités du Nouveau Testament.». J'y participerai volontiers. Une question, pourquoi vous placez-vous toujours dans une perspective de duel, d'affrontement ? Vous avez peur de quoi ?
Je n’ai peul de rien. C’est vous qui avez peur comme le prouve cette remarque.
Vous semblez penser détenir la Vérité et tout contradiction vous apparaît comme une agression.

Pierre a écrit:
Par ailleurs, j'aimerais que vous m'expliquiez ces affirmations de l'Eglise Catholique Romaine auxquelles vous souscrivez visiblement:

Jézabel a écrit:
L'Immaculée Conception est une vieille idée corrélative de l'Assomption.

Si Marie n'a pas transmis la mort a Jésus, c'est qu'elle ne la pas reçue.

Si elle ne l'a pas reçue, elle n'est pas morte et dort quelquepart ou a été enlevée vivante au Ciel selon les versions.

Le 1er novembre 1950, l'Assomption de Marie est établi sous forme de dogme par la constitution apostolique Munificentissimus Deus du pape Pie XII. La constitution dogmatique Lumen gentium du concile Vatican II 1964) énonce :

« Enfin la Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l'univers, pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs, victorieux du péché et de la mort.
Question Jésus n'existe pas mais sa mère oui ?
Que signifie cette trouvaille ?
Si je dis qu’Apollon est fils de Zeus, est-ce que cela signifie que je crois en l’existence de ces deux personnages ?
Ou pire, est-ce que cela signifie que je croirais à l’un et pas à l’autre ?

Pierre a écrit:
Jézabel a écrit:
D'après "Galates", Céphas ne sait rien de plus que Paul sur la vie du Chrsit et Paul n'en connaît rien.
Paul a rencontré Pierre et d'autres chrétiens «intimes» de Jésus (cf Galates), Ça m'étonnerait beaucoup s'il n'avait pas appris deux ou trois choses de ces gens sur Jésus...
Affirmation gratuite : Paul n’écrit nulle part que Céphas a connu Jésus.

Pierre a écrit:
C'est vous qui ne répondez à mon objection «j'aimerais bien connaître votre opinion, «bien documentée et non polémique pour la polémique». A part ça, nous sommes dans une série de messages consacrés à Pierre (sujet de cette rubrique je vous le rappelle) et vous n'avez toujours pas exposé votre vision de l'histoire de ce personnage, en vous appuyant sur des arguments textuels ou épigraphiques.
Il suffit de diviser cette discussion en amont en lui trouvant un titre.

Pierre a écrit:
Ecartons-nous un instant de ce débat autour de l'apôtre Pierre, qui est est le sujet de cette série de messages et parlons plus largement de votre attitude face au débat, aux réflexions des autres.

J'aimerais que vous expliquiez de manière tranquille et souriante, à tout ceux qui lisent ce forum, quel intérêt vous avez à y participer. Envers moi je perçois de la moquerie, agresivité, manque de respect; affirmations gratuites caractérisent le plus souvent vos messages. Croyez-vous que c'est comme ça qu'on apprend ? Croyez-vous que c'est ainsi que le forum va s'enrichir de nouveaux contributeurs ? Si vous n'avez pas plus envie que ça de d'écouter l'autre, de le respecter, je vous propose (mais nous vous impose pas) de laisser tomber ce forum.
Pardon : c’est vous qui appelez « moquerie, agresivité, manque de respect; affirmations gratuites » mes opinions.
C’est vous qui prétendez enseigner.
Est-ce cela que vous appelez le respect ?

En fait, vous êtes dans un système d’interprétation postulant l’historicité de tous ces récits.
Mais vous ne semblez pas vous être demandé si ce postulat était fondé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 90
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Lun 16 Fév - 16:21

Code:
Jézabel,  Sam 14 Fév - 2:05

Toutes les religions sont des inventions.

Sur ce point, je suis d’accord avec vous, Jézabel ; mais pourquoi ajouter : « par définition » ?
Dire qu’à l’origine des religions, il y a des hommes, du point de vue historique, c’est une lapalisade.

Code:
D'après "Galates", Céphas ne sait rien de plus que Paul sur la vie du Chrsit et Paul n'en connaît rien.

Cette affirmation mériterait d’être discutée.

Pierre y répond en disant :

Code:
Paul a rencontré Pierre et d'autres Chrétiens «intimes» de Jésus (cf Galates), Ça m'étonnerait beaucoup s'il n'avait pas appris deux ou trois choses de ces gens sur Jésus...

Que penser de cette réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel

avatar

Nombre de messages : 444
Age : 37
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Lun 16 Fév - 19:05

J-P Mouvaux a écrit:
Code:
Jézabel,  Sam 14 Fév - 2:05

Toutes les religions sont des inventions.

Sur ce point, je suis d’accord avec vous, Jézabel ; mais pourquoi ajouter : « par définition » ?
Dire qu’à l’origine des religions, il y a des hommes, du point de vue historique, c’est une lapalisade.
Pour l'historien, oui.
Mais on trouve sur les forums de débats religieux beaucoup de croyants qui appellent "histoire" ce qu'ils ont décidé de croire.

Citation :
Code:
D'après "Galates", Céphas ne sait rien de plus que Paul sur la vie du Chrsit et Paul n'en connaît rien.

Cette affirmation mériterait d’être discutée.

Pierre y répond en disant :

Code:
Paul a rencontré Pierre et d'autres Chrétiens «intimes» de Jésus (cf Galates), Ça m'étonnerait beaucoup s'il n'avait pas appris deux ou trois choses de ces gens sur Jésus...

Que penser de cette réponse ?
Je laisse Paul y répondre lui-même :

"Je vous déclare, frères, que l'Évangile qui a été annoncé par moi n'est pas de l'homme car je ne l'ai ni reçu ni appris d'un homme, mais par une révélation de Jésus Christ. " Gal 1. 11-12

"Ceux qui sont les plus considérés-quels qu'ils aient été jadis, cela ne m'importe pas : Dieu ne fait point acception de personnes, -ceux qui sont les plus considérés ne m'imposèrent rien." Galates 2.6

"Or, j'estime que je n'ai été inférieur en rien à ces apôtres par excellence.
Si je suis un ignorant sous le rapport du langage, je ne le suis point sous celui de la connaissance, et nous l'avons montré parmi vous à tous égards et en toutes choses." 2 Cor 11.5-6

Or Paul ne sait rien d'une vie terrestre et d'un enseignement de Jésus.

Et le Céphas des Epîtres n'en sait pas plus que lui sinon Paul aurait été plus modeste. Donc ce Céphas n'a aucun rapport avec un Pierre qui aurait rencontré Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 90
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Lun 16 Fév - 20:31

Code:
"Je vous déclare, frères, que l'Évangile qui a été annoncé par moi n'est pas de l'homme car je ne l'ai ni reçu ni appris d'un homme, mais par une révélation de Jésus Christ. " Gal 1. 11-12

"Ceux qui sont les plus considérés-quels qu'ils aient été jadis, cela ne m'importe pas : Dieu ne fait point acception de personnes, -ceux qui sont les plus considérés ne m'imposèrent rien." Galates 2.6

"Or, j'estime que je n'ai été inférieur en rien à ces apôtres par excellence.
Si je suis un ignorant sous le rapport du langage, je ne le suis point sous celui de la connaissance, et nous l'avons montré parmi vous à tous égards et en toutes choses." 2 Cor 11.5-6

Or Paul ne sait rien d'une vie terrestre et d'un enseignement de Jésus.

Je ne vois pas le rapport entre cette affirmation et les citations qui précèdent.

Et le Céphas des Epîtres n'en sait pas plus que lui sinon Paul aurait été plus modeste. Donc ce Céphas n'a aucun rapport avec un Pierre qui aurait rencontré Jésus.

Conclusion vraiment hâtive ; ce raisonnement ressemble bien plus à un sophisme qu'à un vrai raisonnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel

avatar

Nombre de messages : 444
Age : 37
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Mar 17 Fév - 2:16

En quoi est-il un sophisme ?

Qu'est-ce qui vous permettrait d'affirmer que ce Céphas est le Pierre des Evangiles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 90
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Mar 17 Fév - 15:41

Code:
En quoi est-il un sophisme ?

Disons que sa logique n'est pas très rigoureuse et fort tendancieuse. Ce que Socrate reprochait aux sophistes, c'était leurs raisonnements approximatifs qui avaient pour but, non pas la recherche de la vérité mais le souci de l'emporter sur l'adversaire dans la discussion.

Code:
Qu'est-ce qui vous permettrait d'affirmer que ce Céphas est le Pierre des Evangiles ?

Rien de plus que ce qui vous permet d'affirmer que ce Céphas n'est pas le Pierre des évangiles.
Donc je m'abstiens d'affirmer catégoriquement quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel

avatar

Nombre de messages : 444
Age : 37
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Mar 17 Fév - 22:53

Le Pierre des Evangiles a connu Jésus.

Donc si le Céphas des Epîtres était ce Pierre, Paul n'écrirait pas qu'il ne sait rien de plus que lui-même sur Jésus. CQFD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Sam 21 Fév - 0:41

Jézabel a écrit:
Le Pierre des Evangiles a connu Jésus.

Donc si le Céphas des Epîtres était ce Pierre, Paul n'écrirait pas qu'il ne sait rien de plus que lui-même sur Jésus. CQFD.
study Le Céphas des Epîtres est Pierre, celui qui a accompagné Jésus. «Céphas» est un autre nom pour «Pierre». Aucun théologien sérieux et digne de ce nom, se basant sur les Evangiles, les Actes et l'Epître aux Galates, n'a jamais dit autre chose.

scratch Entre Jean l'Apôtre et Jean l'Ancien, qui a été a un moment à la tête de l'Ecole johannique (laquelle est à l'origine du Quatrième évangile), là il faut selon toute vraisemblance faire la distinction (des critères de lecture interne vont dans ce sens) mais pas dans le cas de Pierre !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel

avatar

Nombre de messages : 444
Age : 37
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Sam 21 Fév - 3:24

Pierre a écrit:
Jézabel a écrit:
Le Pierre des Evangiles a connu Jésus.

Donc si le Céphas des Epîtres était ce Pierre, Paul n'écrirait pas qu'il ne sait rien de plus que lui-même sur Jésus. CQFD.
study Le Céphas des Epîtres est Pierre, celui qui a accompagné Jésus. «Céphas» est un autre nom pour «Pierre». Aucun théologien sérieux et digne de ce nom, se basant sur les Evangiles, les Actes et l'Epître aux Galates, n'a jamais dit autre chose.
Et donc vos théologiens "sérieux" sont obligés de commenter les Epîtres par des textes qui leur sont postérieurs pour asseoir leurs théories...

Citation :
scratch Entre Jean l'Apôtre et Jean l'Ancien, qui a été a un moment à la tête de l'Ecole johannique (laquelle est à l'origine du Quatrième évangile), là il faut selon toute vraisemblance faire la distinction (des critères de lecture interne vont dans ce sens)
Nous sommes d'accord.

Citation :
mais pas dans le cas de Pierre
Postulat non démontré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Sam 21 Fév - 21:08

Jézabel a écrit:
Et donc vos théologiens "sérieux" sont obligés de commenter les Epîtres par des textes qui leur sont postérieurs pour asseoir leurs théories...
study Les théologiens sérieux (prétendez-vous en savoir plus que l'ensemble des chercheurs universitaires ?) cherchent les réponses dans les textes, sans préjugés.

Pierre a écrit:
scratch Entre Jean l'Apôtre et Jean l'Ancien, qui a été a un moment à la tête de l'Ecole johannique (laquelle est à l'origine du Quatrième évangile), là il faut selon toute vraisemblance faire la distinction (des critères de lecture interne vont dans ce sens)
Jézabel a écrit:
Nous sommes d'accord.
Miracle ! bisou2

Pierre a écrit:
mais pas dans le cas de Pierre
Jézabel a écrit:
Postulat non démontré.

Ah bon ? Question


Dernière édition par Pierre le Lun 21 Sep - 1:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel

avatar

Nombre de messages : 444
Age : 37
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Sam 21 Fév - 21:17

Pierre a écrit:
Jézabel a écrit:
Et donc vos théologiens "sérieux" sont obligés de commenter les Epîtres par des textes qui leur sont postérieurs pour asseoir leurs théories...
study Les théologiens sérieux (prétendez-vous en savoir plus que l'ensemble des chercheurs universitaires ?) cherchent les réponses dans les textes, sans préjugés.
Avec le préjugé que tous ces textes n'ont jamais été remaniés et relatent des événement réels, faute de quoi ils seraient excommuniés.

Citation :
Pierre a écrit:
mais pas dans le cas de Pierre
Jézabel a écrit:
Postulat non démontré.

bisou2 Ah bon ? Question
Où est la démonstration ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Sam 21 Fév - 22:25

C'est à vous de la faire puisque vous vous opposez à la totalité des chercheurs et historiens... Si votre démonstration devait s'avérer probante, cela provoquerait une grande révolution dans la recherche sur les débuts du Christianisme... bom


Dernière édition par Pierre le Lun 21 Sep - 1:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel

avatar

Nombre de messages : 444
Age : 37
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Dim 22 Fév - 4:52

D'abord je ne m'oppose pas à la totalité des chercheurs puisque vous ne connaissez que les chercheurs chrétiens.

Et ensuite ma démonstration commence au début de ce fil et se poursuit par mes réfutations de ce que vous avancez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Dim 22 Fév - 19:00

Jézabel a écrit:
D'abord je ne m'oppose pas à la totalité des chercheurs puisque vous ne connaissez que les chercheurs chrétiens.

Et ensuite ma démonstration commence au début de ce fil et se poursuit par mes réfutations de ce que vous avancez.
Vous pouvez développer ? Tout ça est trop opaque pour moi ? Quels sont les chercheurs auxquels vous pensez ? Question Boismard ? Il était professeur à l'Ecole biblique de Jérusalem. Ian Mccoby ? Un chercheurs aux idées certes stimulantes, mais qui n'ont été reprises par pratiquement personne à ma connaissance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel

avatar

Nombre de messages : 444
Age : 37
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Dim 22 Fév - 22:24

Justement : Maccoby a démontré que Paul ne pouvait être un rabbin juif et que les prétendues persécutions des chrétiens décrites dans les Actes ne tenaient pas la route au regard du droit de l'époque.

Boismard a également épluché ces Actes et démontré qu'il avaient été remaniés en plusieurs endroits et n'avaient par conséquent rien d'historique.

Je vous renvoie également à Dubourg dont les hypothèses midrashiques sont de plus en plus prises en compte.

Sans parler de tous leurs prédécesseurs dont Strauss et Schweitzer.

Je vous rappelle que Loisy a été excommunié pour avoir un peu trop cherché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Dim 22 Fév - 22:59

Jézabel a écrit:
Justement : Maccoby a démontré que Paul ne pouvait être un rabbin juif et que les prétendues persécutions des chrétiens décrites dans les Actes ne tenaient pas la route au regard du droit de l'époque.
Maccoby a exposé une thèse, très intéressante. Il va très loin puisqu'il fait de Paul le créateur du christianisme, tel que nous le connaissons. Mais sa théorie n'a pas été considérée comme établie par les spécialistes. Je ne pense pas que les autres chercheurs soient des gens bornés pour autant, et qu'ils s'en soient distancés par bêtise ou préjugés stupides.

Jézabel a écrit:
Boismard a également épluché ces Actes et démontré qu'il avaient été remaniés en plusieurs endroits et n'avaient par conséquent rien d'historique.
Boismard montre qu'il y a une réflexion théologique. Il ne dit pas qu'il n'y a RIEN d'historique. Nuance. Et de toute façon Boismard, dont j'apprécie infiniment les travaux par ailleurs, est un théologien parmi d'autres.

Jézabel a écrit:
Je vous renvoie également à Dubourg dont les hypothèses midrashiques sont de plus en plus prises en compte.

Sans parler de tous leurs prédécesseurs dont Strauss et Schweitzer.
Pour ce que je sais à leur sujet, leurs opinions certes intéressantes, ne sont pas majoritaires.

Jézabel a écrit:
Je vous rappelle que Loisy a été excommunié pour avoir un peu trop cherché.
Oui, mais Loisy n'est pas un chercheur d'aujourd'hui. Et l'Eglise catholique a changé... malgré ce que semble souhaiter Benoît XVI !


study En suivant des conférences et des colloques, en lisant, j'ai pu constater, tout comme vous certainement, combien le monde des chercheurs est riche, varié et complexe. Il en est de même en philosophie ou en lettres, pour ne parler que des sciences humaines. Sur tous les sujets, certains érudits émettent des hypothèses «révolutionnaires», pour faire avancer la réflexion et la discussion, justement comme Ian Maccoby, pour en revenir à cet exemple. Dans de pareils cas, on peut toujours les suivre et estimer que le 99 % des autres scientifiques, qui ne partagent pas leur avis, n'auraient rien compris. Il y a toujours quelque chose d'exaltant à avoir l'impression d'avoir trouvé une «vérité» différente de celle qui est établie...

J'ai quand même plutôt tendance à faire confiance aux grandes idées «majoritaires», celle qui font l'objet d'un consensus large. Si, sur une question précise, des savants arrivent au même résultat, par des chemins différents, j'ai tendance à considérer comme relativement sûres leurs conclusions.

Dans ces conditions, quelle marge de manoeuvre nous reste-t-il ? Je pense qu'il nous reste un espace important. Comment apprécier les nuances entre diverses analyses ? Revenons à ce qui m'a fait réagir à votre message, l'historicité des Actes des apôtres: Les Actes ne ne sont pas exclusivement historiques. Et alors ? Jusqu'à quel point sont-ils historiques ou pas ? Quelle est la valeur des événements historiques ? Quel est le degré d'historicité de tel ou tel épisode ? Quelle est la valeur historique (que nous apprend-elle sur l'époque) des éléments manifestement symboliques ? Admettons que deux articles différents sortent sur le sujet: Entre deux points de vue exposés par deux érudits, lequel peut paraître le plus convaincant et pourquoi ?

scratch Cela fait beaucoup d'éléments sur lesquels il est possible de réfléchir, de se situer...

=> Avez-vous une conception différente de la recherche ? Si oui laquelle ? Question


Dernière édition par Pierre le Lun 21 Sep - 1:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel

avatar

Nombre de messages : 444
Age : 37
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Lun 23 Fév - 1:20

En résumé, vous ne reconnaissez comme valables que les chercheurs qui arrivent aux conclusions auxquels vous vous êtes déjà arrêté.

Les Actes ne sont pas historiques à la base pour la simple raison qu'ils postulent des événements que l'on ne peut croiser avec d'autres sources.

Par exemple, quand Justin écrit vers 140 que le christianisme a débuté avec 12 Apôtres quittant Jérusalem pour aller évangéliser le monde, cela n'a aucun rapport avec nos Actes.

Du reste, ceux-ci étant mentionnés la première fois par Irénée, cela signifie qu'ils ont été rédigés entre 140 et 180.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Lun 23 Fév - 2:27

La datation des Actes vous intéresse visiblement. Mais comme je vous l'ai écrit, la chronologie est un point qui nous divise profondément. Je vais néanmoins essayer de vous présenter un point de vue qui me paraît convaincant. Dans un autre message, vous sembliez me demander des références...

En attendant de peut-être développer ultérieurement cette question, je vous cite un extrait de l'ouvrage du professeur Marguerat, que j'ai déjà mentionné ailleurs. (Les Actes des apôtres: Commentaire du Nouveau Testament par Daniel Marguerat Publié par Labor et Fides, 2007, extrait de la page 20).

Voici ce qui est écrit:

«La datation des Actes n'est pas antérieure à celle de l'Evangile, qui elle-même n'est pas à placer avant 70, puisque Lc 21,20 fait une claire allusion à la destruction de Jérusalem en réinterprétant Mc 13.14 (même note en Lc 19, 43-44 et 21,24). Le second tome de l'oeuvre à Théophile a dû être rédigé simultanément ou peu après le premier, c'est-à-dire entre 80 et 90. Le silence de l'auteur sur la correspondance paulinienne rend improbable une datation à la fin du premier siècle: le canon des épîtres de Paul était en effet formé entre 95 et 100.»

Je précise que cette position est très largement majoritaire parmi les spécialistes. Daniel Marguerat n'est, de loin, pas le seul à défendre cet avis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel

avatar

Nombre de messages : 444
Age : 37
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   Jeu 26 Fév - 4:06

Les Epîtres de Paul sont du second siècle pour au moins deux raisons :

1 - Justin ne les connaît pas.

2 - Paul prêche qu'il vit à la fin des temps alors qu'Ezéchiel écrit que le Temple est bâti pour l'éternité. Paul ne peut donc prêcher cette fin des temps tant que le Temple est debout. En plus, ce temple ne sera totalement rasé qu'après 138 par Hadrien.

Pour Justin, ce sont les 12 Apôtres qui sont partis évangéliser le monde en quittant Jérusalem. Donc il ignore le récit des Actes qui n'est mentionné pour la première fois que par Irénée à la fin du IIème siècle.

PS : Je m'aperçois que je me répète mais vous n'avez toujours rien objecté à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la véracité de l'histoire officielle du Xisme primitif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'histoire officielle et "moderne" des OVNI
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» Des soucis en HISTOIRE-GEO-INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE ??? c'est ici !
» mémo sujets histoire geo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bible au peigne fin :: Le nouveau testament :: Généralités-
Sauter vers: