La bible au peigne fin


Un lieu de discution et d'apprentissage de la Bible, ouvert à tous les courants de pensée
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Assomption de Marie au Ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julienne

avatar

Nombre de messages : 108
Age : 66
Localisation : BELGIQUE - CATHOLIQUE ROMAINE
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: L'Assomption de Marie au Ciel   Mer 12 Aoû - 21:44

L'Assomption de Marie au Ciel

Dans l'Eglise catholique, l'Assomption de la Vierge Marie est un dogme (c'est-à-dire une vérité de la foi qui fait autorité, si bien que l'on ne peut se dire catholique si l'on n'adhère pas à cette vérité). Le dogme de l'Assomption a été proclamé par le pape Pie XII, en 1950. Extrait de l'article 966 du Catéchisme de l'Eglise catholique, qui rappelle le contenu et la signification de ce dogme :

"Enfin la Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée coprs et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme Reine de l'univers, pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs, victorieux du péché et de la mort" (LG § 59).

L'Assomption de la Sainte Vierge est une participation singulière à la Résurrection de son Fils et une anticipation de la Résurrection des autres chrétiens[...]"

(CEC, § 966)

Bien longtemps avant la promulgation du dogme, la chrétienté croyait en l'assomption de la Mère de Dieu et la fêtait

En réalité, bien longtemps avant la promulgation du dogme, la chrétienté croyait en l'assomption de la Mère de Dieu et l'honorait par une fête. Comme l'écrit Mgr Michel Dubost (évêque de France) dans son livre "Marie" (ed. Mame, Paris 2002),

"La fête de l'Assomption est née à Jérusalem, mais il est difficile de savoir à quelle époque. L'origine de la fête vient peut-être de la consécration par l'évêque Juvénal (422-458) d'une église dédiée à Marie, à Kathisma (étape supposée de la Vierge entre Nazareth et Bethléem). Elle a plus probablement pour origine la consécration d'une autre église à Gethsémani, à côté de Jérusalem, au VIè siècle.

Quoi qu'il en soit, la fête fut étendue à tout l'Empire par l'empereur Maurice (582-602) sous le nom de Dormition de la Vierge Marie. Elle fut toujours célébrée le 15 août. L'année liturgique des Orientaux commençant le 1er septembre, elle s'ouvre vraiment avec la Nativité de la Vierge et se clôt avec son entrée dans la gloire le 15 août."



________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 89
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: L'Assomption de Marie au Ciel   Ven 14 Aoû - 19:56

Code:
Copié collé
« Il est évident que le judaïsme comme le christianisme ont cherché à effacer les traces du culte de la déesse mère.
Religion essentiellement patriarcale, le christianisme avait tout pour rebuter les peuples européens. Pour convertir les païens, l'Eglise devra introduire le culte de la Vierge Marie et tenter de l'harmoniser avec les traditions religieuses locales. Un exemple de cette harmonisation : la célébration de l'Assomption de Marie le 15 août est également le jour d'une des principales célébrations de la déesse Diane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julienne

avatar

Nombre de messages : 108
Age : 66
Localisation : BELGIQUE - CATHOLIQUE ROMAINE
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: L'Assomption de Marie au Ciel   Dim 16 Aoû - 12:29

J-P Mouvaux a écrit:
Code:
Copié collé
« Il est évident que le judaïsme comme le christianisme ont cherché à effacer les traces du culte de la déesse mère.
Religion essentiellement patriarcale, le christianisme avait tout pour rebuter les peuples européens. Pour convertir les païens, l'Eglise devra introduire le culte de la Vierge Marie et tenter de l'harmoniser avec les traditions religieuses locales. Un exemple de cette harmonisation : la célébration de l'Assomption de Marie le 15 août est également le jour d'une des principales célébrations de la déesse Diane.

Bonjour !

C'est votre vision pas la mienne , je respecte vos convictions...

d'avoir donné votre avis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 66
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: L'Assomption de Marie au Ciel   Lun 17 Aoû - 1:15

Citation :
Dans l'Eglise catholique, l'Assomption de la Vierge Marie est un dogme (c'est-à-dire une vérité de la foi qui fait autorité, si bien que l'on ne peut se dire catholique si l'on n'adhère pas à cette vérité).

affraid Jean-Pierre, tu ne peux plus dire que tu es catholique Sad Sad

Je compatis cher Ami!

Et puis, si une certaine vierge Marie s'est envoyée en l'air avec Dieu, cela ne nous regarde pas.

En général, elle se promène sur un nuage, tu devrais la voir passer du coté de chez-toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 66
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: L'Assomption de Marie au Ciel   Lun 17 Aoû - 11:23

Citation :
Il est évident que le judaïsme comme le christianisme ont cherché à effacer les traces du culte de la déesse mère.
Le temple de Dyane (Artémis) à Ephèse, est une des sept merveilles du monde antique.

Rien d'étonnant que ce soit à ce concile en 431, que Marie soit déclarée Mère de Dieu, il est indéniable qu'en domiciliant Marie à Ephèse, lentement le culte de la déesse mère a été supplanté et perpétué jusqu'à nos jours...
Citation :
le 15 août est également le jour d'une des principales célébrations de la déesse Diane.
Quelle est la source indiquant cette date?

Citation :
selon Nestorius, la Vierge Marie est seulement la mère de l'homme Jésus, qui, seulement de manière ultérieure a été investi par le Verbe divin. Ainsi donc, Nestorius, par des insinuations toujours subtiles et tortueuses (voir ses lettres à saint Cyrille d'Alexandrie), en vint à nier que l'on puisse appeler la Vierge Marie la « Mère de Dieu » (théotokos)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 89
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: L'Assomption de Marie au Ciel   Mar 18 Aoû - 18:11

Code:
Le mois d’août correspond au mois sextilis des Romains qui était marquée par des cérémonies en l’honneur de Cérès. L’empereur Auguste le rebaptisa Augurus d’où dérive le mois août. Une tradition en fait aussi le mois  de l’ange Hamaliel et du démon Astaroth.
Entre le solstice d’été et l’équinoxe d’automne, le soleil règne sur une nature qui connaît ses jours les plus chauds. Au début du mois d’août les Celtes célébraient  alors Lammas : les jeunes gens y portaient, telles les bannières ou reliques des processions des pardons bretons qui se célèbrent à cette époque, des roues décorées symbolisaient le soleil dans toute sa gloire, car, c’est bien une fête que l’Eglise chrétienne le 6 août ; celle de la Transfiguration où le dieu solaire se serait élevé au-dessus du sol apparaissant tout rayonnant et aveuglant  quelques-uns  uns des apôtres. A quelque jour de là se situe le 15 août, devenue fête de la Vierge, L’Assomption, jour où les anges on conduit la Vierge au ciel(fête instituée dès le VII siècle), est pour certains la christianisation des traditions païennes qui célébraient au milieu du mois les prémices des moissons et des vendanges « ainsi voit-on dans les processions du 15 août la Vierge porter généralement à sa main gauche une grappe de raisin et un bouquet d’herbes et de légumes et d’épis. On célébrait Arcadie l’Artémis Hémérasia (de la clarté), la même donc que tant de Notre Dame de la Clarté. C’était une déesse au rituel sanglant et il ne faut pas s’étonner de la tradition qui veut que les journaux parlent de noyades et d’accidents le 15 août. Même avant que l’institution des congés payés ne provoque à cette époque une multiplication des accidents de toutes sortes, la Vierge Marie ne passait pas pour avoir réellement bon caractère et je soupçonne ceux qui la prient d’utiliser des vocables tendres pour l’amadouer, exactement comme en le faisait à Ephèse ou d’en d’autres sanctuaires où l’on parlait de la bonne déesse pour ne pas avouer qu’on la tenait pour un chameau femelle.

J’ai trouvé ça sur le site http://www.mauber.com/rubrique,fetes-suites-i,108657.html

Je ne sais pas ce que ça vaut.

Pour ce qui est de mon "excommunication", je n'ai pas encore reçu la "bulle" ; c'est en effet pas une "bulle" qu'on en est informé. Donc, jusqu'à nouvel ordre, je me revendique toujours du titre de catholique, romain même ; un peu "marginal" peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Assomption de Marie au Ciel   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Assomption de Marie au Ciel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fête de l'Assomption de Marie
» Fête du Couronnement de Marie* au Ciel!
» Assomption de Marie : une hérésie ?
» "Allons à la messe" 15 Août : Assomption de Marie
» Neuvaine pour l'Assomption de Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bible au peigne fin :: Forum généraliste :: Etude/théologie-
Sauter vers: