La bible au peigne fin


Un lieu de discution et d'apprentissage de la Bible, ouvert à tous les courants de pensée
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 11 Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Administrateur fondateur
avatar

Nombre de messages : 1260
Age : 56
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Chapitre 11 Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie,   Sam 9 Juin - 12:32

Jn 11:1-
Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie, le village de Marie et de sa sœur Marthe.

Jn 11:2-
Marie était celle qui oignit le Seigneur de parfum et lui essuya les pieds avec ses cheveux ; c'était son frère Lazare qui était malade.

Jn 11:3-
Les deux sœurs envoyèrent donc dire à Jésus : " Seigneur, celui que tu aimes est malade. "

Jn 11:4-
A cette nouvelle, Jésus dit : " Cette maladie ne mène pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu : afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle. "

Jn 11:5-
Or Jésus aimait Marthe et sa sœur et Lazare.

Jn 11:6-
Quand il apprit que celui-ci était malade, il demeura deux jours encore dans le lieu où il se trouvait ;

Jn 11:7-
alors seulement, il dit aux disciples : " Allons de nouveau en Judée. "

Jn 11:8-
Ses disciples lui dirent : " Rabbi, tout récemment les Juifs cherchaient à te lapider, et tu retournes là-bas ! "

Jn 11:9-
Jésus répondit : " N'y a-t-il pas douze heures de jour ? Si quelqu'un marche le jour, il ne bute pas, parce qu'il voit la lumière de ce monde ;

Jn 11:10-
mais s'il marche la nuit, il bute, parce que la lumière n'est pas en lui. "

Jn 11:11-
Il dit cela, et ensuite : " Notre ami Lazare repose, leur dit-il ; mais je vais aller le réveiller. "

Jn 11:12-
Les disciples lui dirent : " Seigneur, s'il repose, il sera sauvé. "

Jn 11:13-
Jésus avait parlé de sa mort, mais eux pensèrent qu'il parlait du repos du sommeil.

Jn 11:14-
Alors Jésus leur dit ouvertement : " Lazare est mort,

Jn 11:15-
et je me réjouis pour vous de n'avoir pas été là-bas, afin que vous croyiez. Mais allons auprès de lui ! "

Jn 11:16-
Alors Thomas, appelé Didyme, dit aux autres disciples : " Allons, nous aussi, pour mourir avec lui ! "

Jn 11:17-
A son arrivée, Jésus trouva Lazare dans le tombeau depuis quatre jours déjà.

Jn 11:18-
Béthanie était près de Jérusalem, distant d'environ quinze stades,

Jn 11:19-
et beaucoup d'entre les Juifs étaient venus auprès de Marthe et de Marie pour les consoler au sujet de leur frère.

Jn 11:20-
Quand Marthe apprit que Jésus arrivait, elle alla à sa rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison.

Jn 11:21-
Marthe dit à Jésus : " Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort.

Jn 11:22-
Mais maintenant encore, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l'accordera. "

Jn 11:23-
Jésus lui dit : " Ton frère ressuscitera. " -

Jn 11:24-
" Je sais, dit Marthe, qu'il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. "

Jn 11:25-
Jésus lui dit : " Je suis la résurrection. Qui croit en moi, même s'il meurt, vivra ;

Jn 11:26-
et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Le crois-tu ? "

Jn 11:27-
Elle lui dit : " Oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui vient dans le monde. "

Jn 11:28-
Ayant dit cela, elle s'en alla appeler sa sœur Marie, lui disant en secret : " Le Maître est là et il t'appelle. "

Jn 11:29-
Celle-ci, à cette nouvelle, se leva bien vite et alla vers lui.

Jn 11:30-
Jésus n'était pas encore arrivé au village, mais il se trouvait toujours à l'endroit où Marthe était venue à sa rencontre.

Jn 11:31-
Quand les Juifs qui étaient avec Marie dans la maison et la consolaient la virent se lever bien vite et sortir, ils la suivirent, pensant qu'elle allait au tombeau pour y pleurer.

Jn 11:32-
Arrivée là où était Jésus, Marie, en le voyant, tomba à ses pieds et lui dit : " Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort ! "

Jn 11:33-
Lorsqu'il la vit pleurer, et pleurer aussi les Juifs qui l'avaient accompagnée, Jésus frémit en son esprit et se troubla.

Jn 11:34-
Il dit : " Où l'avez-vous mis ? " Il lui dirent : " Seigneur, viens et vois. "

Jn 11:35-
Jésus pleura.

Jn 11:36-
Les Juifs dirent alors : " Voyez comme il l'aimait ! "

Jn 11:37-
Mais quelques-uns d'entre eux dirent : " Ne pouvait-il pas, lui qui a ouvert les yeux de l'aveugle, faire aussi que celui-ci ne mourût pas ? "

Jn 11:38-
Alors Jésus, frémissant à nouveau en lui-même, se rend au tombeau. C'était une grotte, avec une pierre placée par-dessus.

Jn 11:39-
Jésus dit : " Enlevez la pierre ! " Marthe, la sœur du mort, lui dit : " Seigneur, il sent déjà : c'est le quatrième jour. "

Jn 11:40-
Jésus lui dit : " Ne t'ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? "

Jn 11:41-
On enleva donc la pierre. Jésus leva les yeux en haut et dit : " Père, je te rends grâces de m'avoir écouté.

Jn 11:42-
Je savais que tu m'écoutes toujours ; mais c'est à cause de la foule qui m'entoure que j'ai parlé, afin qu'ils croient que tu m'as envoyé. "

Jn 11:43-
Cela dit, il s'écria d'une voix forte : " Lazare, viens dehors ! "

Jn 11:44-
Le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandelettes, et son visage était enveloppé d'un suaire. Jésus leur dit : " Déliez-le et laissez-le aller. "

Jn 11:45-
Beaucoup d'entre les Juifs qui étaient venus auprès de Marie et avaient vu ce qu'il avait fait, crurent en lui.

Jn 11:46-
Mais certains s'en furent trouver les Pharisiens et leur dirent ce qu'avait fait Jésus.

Jn 11:47-
Les grands prêtres et les Pharisiens réunirent alors un conseil : " Que faisons-nous ? disaient-ils, cet homme fait beaucoup de signes.

Jn 11:48-
Si nous le laissons ainsi tous croiront en lui, et les Romains viendront et ils supprimeront notre Lieu Saint et notre nation. "

Jn 11:49-
Mais l'un d'entre eux, Caïphe, étant grand prêtre cette année-là, leur dit : " Vous n'y entendez rien.

Jn 11:50-
Vous ne songez même pas qu'il est de votre intérêt qu'un seul homme meure pour le peuple et que la nation ne périsse pas tout entière. "

Jn 11:51-
Or cela, il ne le dit pas de lui-même ; mais, étant grand prêtre cette année-là, il prophétisa que Jésus allait mourir pour la nation -

Jn 11:52-
et non pas pour la nation seulement, mais encore afin de rassembler dans l'unité les enfants de Dieu dispersés.

Jn 11:53-
Dès ce jour-là donc, ils résolurent de le tuer.

Jn 11:54-
Aussi Jésus cessa de circuler en public parmi les Juifs ; il se retira dans la région voisine du désert, dans une ville appelée Éphraïm, et il y séjournait avec ses disciples.

Jn 11:55-
Or la Pâque des Juifs était proche et beaucoup de gens montèrent de la campagne à Jérusalem, avant la Pâque, pour se purifier.

Jn 11:56-
Ils cherchaient Jésus et se disaient les uns aux autres, en se tenant dans le Temple : " Qu'en pensez-vous ? qu'il ne viendra pas à la fête ? "

Jn 11:57-
Les grands prêtres et les Pharisiens avaient donné des ordres : si quelqu'un savait où il était, il devait l'indiquer, afin qu'on le saisît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
libremax

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 45
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 11 Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie,   Jeu 15 Nov - 13:05

Bonjour à tous!

Je lis sur divers sites web que cette histoire de Jésus ressuscitant Lazarre à Béthanie chez Marthe et Marie est directement reprise du mythe de Horus ressuscitant un certain El-Azar-Us, à Betanu, et même les noms des soeurs sont à peu de choses près identiques...

Etes vous au courant de ce rapprochement qu'on peut faire entre ce passage de l'Evangile de StJean et la mythologie Egyptienne?

Savez-vous d'où vient ce récit Egyptien?

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 89
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 11 Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie,   Ven 16 Nov - 0:03

libremax a écrit:
Bonjour à tous!

Je lis sur divers sites web que cette histoire de Jésus ressuscitant Lazarre à Béthanie chez Marthe et Marie est directement reprise du mythe de Horus ressuscitant un certain El-Azar-Us, à Betanu, et même les noms des soeurs sont à peu de choses près identiques...

Etes vous au courant de ce rapprochement qu'on peut faire entre ce passage de l'Evangile de StJean et la mythologie Egyptienne?

Savez-vous d'où vient ce récit Egyptien?

Qu'en pensez-vous?

Je pense que le récit de la résurrection de Lazare s'inspire de nombreux récits de résurrection qui existent tant dans la littérazture hébraïque que dans d'autres littératures antiques.

Mais pourrais-tu nous indiquer ces divers sites, qu'on puisse se faire une idée sur leur fiabilité ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florence_yvonne
Administrateur fondateur
avatar

Nombre de messages : 1260
Age : 56
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 11 Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie,   Ven 16 Nov - 0:07

Mes recherches

Vers -2500 avant JC
Culte de Horus (KRST) en Égypte :
* Il est né de la vierge (Isis) le 25 décembre (Tybi) (la fin du solstice d'hiver) dans une grotte ou une crèche, sa naissance a été annoncée par une étoile à l’Est et attendue par trois hommes sages (Mintaka, Anilam, Alnitak).

Zodiac circulaire du plafond du temple de Het-Hert (Hathor) connu comme le temple de Denderah à Qena en Egypte. L'original est au musée du Louvre. L'hippopotame est au centre, symbole de la constellation de naissance de Heru (Horus) fils de Aset (Isis):

* Son père s'appelait Joseph (Seb, Geb, Deb, Qeb ou Keb), il était de lignée royale
* Il enseignait à des enfants au Temple et fut baptisé à l’âge de trente ans par Jean le Baptiseur (Anup)
* Il a eu 12 disciples.
* Il effectua des miracles et ressuscite la momie El-Azar-us ('El-Osiris ou El-Osirus'),, d’entre les morts. (recopié en El'Azar dans la bible, Lazare en version française)
* Il marcha sur l’eau et délivra un sermon sur la montagne
* Il fut transfiguré sur la Montagne
* Il a été crucifié entre deux brigands
* Il a été enterré dans un tombeau et a été ressuscité.
* Il était aussi "la Voie, la Vérité, la Lumière, le Messie, le fils oint de Dieu, le Fils de l’Homme, le Bon Berger, l’Agneau de Dieu, le Mot".
* Il était "le Pêcheur" et était associé à l’agneau, au Lion, au Poisson.
* Isis, déesse égyptienne de la Lune, vierge, est enveloppée dans un manteau bleu constellé d'étoiles et tient serré dans ses bras un enfant emmailloté. Horus a été baptisé par "Anup le baptiseur" qui engendrera "Jean le baptiste" Sources www.bible.chez-alice.fr: "Le livre Égyptien des morts" Massey, "Livre des morts des anciens égyptiens" Kolpaktchy, "Au cœur des mythologies" Lacarrière, "Désillusions et mythes de la Bible" Lloyd Graham, "Encyclopædia Universalis", "le livre que Votre Église ne veut pas que vous lisiez" Churchward, "Ancient Egyptian Myths and Legends" Lewis Spence, "The light and islamic review
october-december 2004

http://www.bible.chez-alice.fr/h01.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florence_yvonne
Administrateur fondateur
avatar

Nombre de messages : 1260
Age : 56
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 11 Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie,   Ven 16 Nov - 0:10

Horus
Les histoires de Jésus et d'Horus sont très semblables, le mythe d'Horus ayant contribué de surcroît à la désignation de Jésus comme le Christ. Les légendes autour d'Horus sont vieilles de plusieurs milliers d'années, et il partage les traits suivants avec Jésus : Horus naquit d'une vierge un 25 décembre. Il eut 12 compagnons ou disciples. Il fut mis au tombeau et ressuscita. Il était désigné comme la voie, la vérité, la lumière, le Messie, le fils oint de Dieu, le bon berger, et troisième personne de la trinité divine (Osiris-Isis-Horus). Il faisait des miracles, et éleva un homme, El-Azar-us, d'entre les morts. L'épithète personnelle d'Horus était "Iusa", "le fils jamais procréé" de "Ptah," le "père" - Churchward, op. cit., p. 365. Cf. aussi le livre Votre Église ne veut pas que vous lisiez, pp. 15-16.-. Horus était encore désigné comme "le KRST," ou "Oint," longtemps avant que les chrétiens n'en aient reproduit l'appellation - Churchward, ibid., p. 397. Cf. également : Le Livre égyptien des morts, par Massey, pp. 13 et 64. -. Matériellement, à Rome dans les catacombes on peut encore contempler des images d'Horus-enfant porté par Isis, sa mère vierge, la "Madonne et l'enfant" originels - Churchward, ibid., p. 366. -

http://www.webnietzsche.fr/mythes.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
libremax

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 45
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 11 Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie,   Ven 16 Nov - 12:06

J-P Mouvaux a écrit:
libremax a écrit:


Je pense que le récit de la résurrection de Lazare s'inspire de nombreux récits de résurrection qui existent tant dans la littérazture hébraïque que dans d'autres littératures antiques.

Mais pourrais-tu nous indiquer ces divers sites, qu'on puisse se faire une idée sur leur fiabilité ou non ?

Il y a l'inénarrable "le gros mensonge de la Bible"
http://www.bible.chez-alice.fr/h01.htm

http://www.chez.com/xav27/page16.html
http://www.webnietzsche.fr/mythes.htm
http://martinon.wifeo.com/christianisme-origine.php

...et plein d'autres sites qui reprennent en copier-coiller les mêmes passages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
libremax

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 45
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 11 Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie,   Ven 16 Nov - 12:33

florence_yvonne a écrit:
Mes recherches

Vers -2500 avant JC
Culte de Horus (KRST) en Égypte :
* Il est né de la vierge (Isis) le 25 décembre (Tybi) (la fin du solstice d'hiver) dans une grotte ou une crèche, sa naissance a été annoncée par une étoile à l’Est et attendue par trois hommes sages (Mintaka, Anilam, Alnitak).

Zodiac circulaire du plafond du temple de Het-Hert (Hathor) connu comme le temple de Denderah à Qena en Egypte. L'original est au musée du Louvre. L'hippopotame est au centre, symbole de la constellation de naissance de Heru (Horus) fils de Aset (Isis):

* Son père s'appelait Joseph (Seb, Geb, Deb, Qeb ou Keb), il était de lignée royale
* Il enseignait à des enfants au Temple et fut baptisé à l’âge de trente ans par Jean le Baptiseur (Anup)
* Il a eu 12 disciples.
* Il effectua des miracles et ressuscite la momie El-Azar-us ('El-Osiris ou El-Osirus'),, d’entre les morts. (recopié en El'Azar dans la bible, Lazare en version française)
* Il marcha sur l’eau et délivra un sermon sur la montagne
* Il fut transfiguré sur la Montagne
* Il a été crucifié entre deux brigands
* Il a été enterré dans un tombeau et a été ressuscité.
* Il était aussi "la Voie, la Vérité, la Lumière, le Messie, le fils oint de Dieu, le Fils de l’Homme, le Bon Berger, l’Agneau de Dieu, le Mot".
* Il était "le Pêcheur" et était associé à l’agneau, au Lion, au Poisson.
* Isis, déesse égyptienne de la Lune, vierge, est enveloppée dans un manteau bleu constellé d'étoiles et tient serré dans ses bras un enfant emmailloté. Horus a été baptisé par "Anup le baptiseur" qui engendrera "Jean le baptiste" Sources www.bible.chez-alice.fr: "Le livre Égyptien des morts" Massey, "Livre des morts des anciens égyptiens" Kolpaktchy, "Au cœur des mythologies" Lacarrière, "Désillusions et mythes de la Bible" Lloyd Graham, "Encyclopædia Universalis", "le livre que Votre Église ne veut pas que vous lisiez" Churchward, "Ancient Egyptian Myths and Legends" Lewis Spence, "The light and islamic review
october-december 2004

http://www.bible.chez-alice.fr/h01.htm


On voit à travers tous ces parallèles que la question est posée sur le rapport entre les mythes d'Osiris/Horus et la religion chrétienne.

Mais, après avoir cité les propos de personnes qui ont constaté la chose avant nous, on peut se poser la question: tous ces rapprochements sont-ils fondés de la même manière, quel processus de rapprochement nous est décrit dans chaque cas? Pour l'instant, la citation "en vrac" de tous ces exemples font état, pour moi, d'une conviction: La vie de Jésus est un mythe.

Citation :
* Son père s'appelait Joseph (Seb, Geb, Deb, Qeb ou Keb), il était de lignée royale
quel rapport est précisément fait, au niveau linguistique entre "joseph" et les autres noms? Y en a-t-il un?

Citation :
* Il enseignait à des enfants au Temple et fut baptisé à l’âge de trente ans par Jean le Baptiseur (Anup)

Jésus n'enseigne pas dans le temple à des enfants. Qu'entend-on par "baptiser" chez les Egyptiens? Quel rapport établit-on entre un Jean et un Anup?

Citation :
* Il effectua des miracles et ressuscite la momie El-Azar-us ('El-Osiris ou El-Osirus'),, d’entre les morts. (recopié en El'Azar dans la bible, Lazare en version française)
Ici, il semble qu'il y ait une accumlation de noms qui soient communs sur un passage bien précis de l'évangile de Jean, qui est le seul à l'évoquer. D'où ma question : ce passage, d'où vient-il?

Citation :
* Il est né de la vierge (Isis) le 25 décembre (Tybi)
Ceci n'est pas un rapprochement à faire entre la religion Egyptienne et l'evangile, mais la conséquence d'une décision du clergé et l'empire romain concernant le calendrier.

Citation :
* Il a été crucifié entre deux brigands
Voilà en revanche un autre rapprochement qui semble en tout cas intéressant, lui aussi. Mais on ne nous dit rien d'autre.

On pourrait commenter tous les rapprochements qui sont faits ainsi dans ce genre d'article, mais vous le voyez : ils mettent sur le même plan des parallèles qui ne procèdent pas du même processus, et qui du coup ne posent pas les mêmes questions, mais qui veulent donner au lecteur la même conclusion : finalement , le christianisme est un plagiat, un syncrétisme.
En dehors du fait que ceci puisse être vrai ou non, en lisant tout ceci je me dis : "attention à l'effet d'annonce".
J'essaie d'y voir clair.
L'épisode de Lazarre et el-Azar-Us me semble poser des questions intéressantes qui valent la peine de s'y arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pharisien Libéré

avatar

Nombre de messages : 365
Age : 68
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 11 Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie,   Ven 16 Nov - 16:58

florence_yvonne a écrit:
Mes recherches

Vers -2500 avant JC
Culte de Horus (KRST) en Égypte :
* Il est né de la vierge (Isis) le 25 décembre (Tybi) (la fin du solstice d'hiver) dans une grotte ou une crèche, sa naissance a été annoncée par une étoile à l’Est et attendue par trois hommes sages (Mintaka, Anilam, Alnitak).

Zodiac circulaire du plafond du temple de Het-Hert (Hathor) connu comme le temple de Denderah à Qena en Egypte. L'original est au musée du Louvre. L'hippopotame est au centre, symbole de la constellation de naissance de Heru (Horus) fils de Aset (Isis):

* Son père s'appelait Joseph (Seb, Geb, Deb, Qeb ou Keb), il était de lignée royale
* Il enseignait à des enfants au Temple et fut baptisé à l’âge de trente ans par Jean le Baptiseur (Anup)
* Il a eu 12 disciples.
* Il effectua des miracles et ressuscite la momie El-Azar-us ('El-Osiris ou El-Osirus'),, d’entre les morts. (recopié en El'Azar dans la bible, Lazare en version française)
* Il marcha sur l’eau et délivra un sermon sur la montagne
* Il fut transfiguré sur la Montagne
* Il a été crucifié entre deux brigands
* Il a été enterré dans un tombeau et a été ressuscité.
* Il était aussi "la Voie, la Vérité, la Lumière, le Messie, le fils oint de Dieu, le Fils de l’Homme, le Bon Berger, l’Agneau de Dieu, le Mot".
* Il était "le Pêcheur" et était associé à l’agneau, au Lion, au Poisson.
* Isis, déesse égyptienne de la Lune, vierge, est enveloppée dans un manteau bleu constellé d'étoiles et tient serré dans ses bras un enfant emmailloté. Horus a été baptisé par "Anup le baptiseur" qui engendrera "Jean le baptiste" Sources www.bible.chez-alice.fr: "Le livre Égyptien des morts" Massey, "Livre des morts des anciens égyptiens" Kolpaktchy, "Au cœur des mythologies" Lacarrière, "Désillusions et mythes de la Bible" Lloyd Graham, "Encyclopædia Universalis", "le livre que Votre Église ne veut pas que vous lisiez" Churchward, "Ancient Egyptian Myths and Legends" Lewis Spence, "The light and islamic review
october-december 2004http://www.bible.chez-alice.fr/h01.htm



Le problème est que le Gros mensonge de la Bible dit des sottises sur le culte d'Horus pour le faire caler pile poil avec Jésus. Ce truc a été débunké sur le forum du cercle Zététique entre autre par le recours à "Religous Tolerance" qui pointe toutes erreurs sur Horus.

Voir aussi "croyances athées" sur le Pharisien Libéré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pharisien Libéré

avatar

Nombre de messages : 365
Age : 68
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 11 Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie,   Ven 16 Nov - 17:03

[quote="libremax"]

Citation :
* Il effectua des miracles et ressuscite la momie El-Azar-us ('El-Osiris ou El-Osirus'),, d’entre les morts. (recopié en El'Azar dans la bible, Lazare en version française)
Citation :

L'épisode de Lazarre et el-Azar-Us me semble poser des questions intéressantes qui valent la peine de s'y arrêter.

Encore une connerie. Lazare dans le NT, c'est à dire en grec tente de rendre Eleazar ou Eliezer prénom très connu dans la Bible hébraïque.

El Azar Us est donc une sottise et il n'y a pas de El'Azar dans la Bible. El Azar c'est le nom de la fac de théologie musulmane du Caire.

Le gros mensonge de la Bible, c'est vraiment n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pharisien Libéré

avatar

Nombre de messages : 365
Age : 68
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 11 Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie,   Ven 16 Nov - 17:06

libremax a écrit:

http://martinon.wifeo.com/christianisme-origine.php

...et plein d'autres sites qui reprennent en copier-coiller les mêmes passages.


christianisme-origine a écrit:
Dans cette modeste étude, le Nouveau Testament sera bien sûr privilégié mais il faudra tenir compte de l’Ancien Testament qui fera l’objet d’une autre étude. L’A.T. ne sera donc que survolé.

Rien que cette phrase montre que le gars ne connait rien à rien. Comment comprendre l'irruption d'un gars comme Jésus sans connaitre l'AT ? On est donc certain que ce site est n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 11 Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie,   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 11 Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie,
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COMMENTAIRE SUR ISAÏE, Chapitre Septième. PAR SAINT JEAN CHRYSOSTÔME.
» Jean :: Chapitre 5
» Jean chapitre 11
» Lettre de Jacques. Chapitre 5
» L'affaire du riche et de Lazare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bible au peigne fin :: Les évangiles :: Jean-
Sauter vers: