La bible au peigne fin


Un lieu de discution et d'apprentissage de la Bible, ouvert à tous les courants de pensée
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 2Co 8:1-24 Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Administrateur fondateur
avatar

Nombre de messages : 1260
Age : 57
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: 2Co 8:1-24 Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de   Ven 15 Juin - 13:14

2Co 8:1-
Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de Dieu qui a été accordée aux Églises de Macédoine.

2Co 8:2-
Parmi les nombreuses tribulations qui les ont éprouvées, leur joie surabondante et leur profonde pauvreté ont débordé chez eux en trésors de générosité.

2Co 8:3-
Selon leurs moyens, je l'atteste, et au-delà de leurs moyens, spontanément,

2Co 8:4-
ils nous ont demandé avec beaucoup d'insistance la grâce de participer à ce service en faveur des saints.

2Co 8:5-
Dépassant même nos espérances, ils se sont donnés eux-mêmes, d'abord au Seigneur, puis à nous, par la volonté de Dieu.

2Co 8:6-
Aussi avons-nous prié Tite de mener encore à bonne fin chez vous cette libéralité, comme il avait commencé.

2Co 8:7-
Mais, de même que vous excellez en tout, foi, parole, science, empressement de toute nature, charité que nous vous avons communiquée, il vous faut aussi exceller en cette libéralité.

2Co 8:8-
Ce n'est pas un ordre que je donne ; je veux seulement, par l'empressement des autres, éprouver la sincérité de votre charité.

2Co 8:9-
Vous connaissez, en effet, la libéralité de notre Seigneur Jésus Christ, qui pour vous s'est fait pauvre, de riche qu'il était, afin de vous enrichir par sa pauvreté.

2Co 8:10-
C'est un avis que je donne là-dessus ; et c'est ce qui vous convient, à vous qui, dès l'an dernier, avez été les premiers non seulement à entreprendre cette œuvre, mais encore à la vouloir.

2Co 8:11-
Maintenant donc achevez-la, afin que l'achèvement réponde à l'ardeur du vouloir, selon vos moyens.

2Co 8:12-
Lorsque l'ardeur y est, on est agréé pour ce qu'on a, il n'est pas question de ce qu'on n'a pas.

2Co 8:13-
Il ne s'agit point, pour soulager les autres, de vous réduire à la gêne ; ce qu'il faut, c'est l'égalité.

2Co 8:14-
Dans le cas présent, votre superflu pourvoit à leur dénuement, pour que leur superflu pourvoie aussi à votre dénuement. Ainsi se fera l'égalité,

2Co 8:15-
selon qu'il est écrit : Celui qui avait beaucoup recueilli n'eut rien de trop, et celui qui avait peu recueilli ne manqua de rien.

2Co 8:16-
Grâces soient à Dieu, qui met au cœur de Tite le même empressement pour vous :

2Co 8:17-
il a répondu à notre appel. Plus empressé même que jamais, c'est spontanément qu'il se rend chez vous.

2Co 8:18-
Nous envoyons avec lui le frère dont toutes les Églises font l'éloge au sujet de l'Évangile.

2Co 8:19-
Ce n'est pas tout ; il a encore été désigné par le suffrage des Églises comme notre compagnon de voyage dans cette libéralité, dont le service est assuré par nous pour la gloire du Seigneur lui-même et notre propre satisfaction.

2Co 8:20-
Par là nous voulons éviter qu'on n'aille nous décrier pour cette forte somme dont le service est assuré par nous ;

2Co 8:21-
car nous avons à cœur ce qui est bien, non seulement devant le Seigneur, mais encore devant les hommes.

2Co 8:22-
Avec eux nous envoyons aussi celui de nos frères dont nous avons éprouvé l'empressement de maintes manières et en maintes circonstances, et qui maintenant est beaucoup plus empressé, en raison de la grande confiance qu'il a en vous.

2Co 8:23-
Pour ce qui est de Tite, c'est mon associé et coopérateur auprès de vous ; quant à nos frères, ce sont les envoyés des Églises, la gloire du Christ.

2Co 8:24-
Donnez-leur donc, à la face des Églises, la preuve de votre charité et du bien-fondé de notre fierté à votre égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Un billet indépendant   Ven 9 Jan - 1:31

De nombreux indices donnent à penser que la Deuxième épître de Paul aux Corinthiens est la compilation de quatre lettres.
Les chapitres 1 à 7 constituent plus ou moins une unité qui se termine par:
Citation :
2Co 7:13-
Voilà ce qui nous a consolés. A cette consolation personnelle s'est ajoutée une joie bien plus grande encore, celle de voir la joie de Tite, dont l'esprit a reçu apaisement de vous tous.

2Co 7:14-
Que si devant lui je me suis quelque peu glorifié à votre sujet, je n'ai pas eu à en rougir. Au contraire, de même qu'en toutes choses nous vous avons dit la vérité, ainsi ce dont nous nous sommes glorifiés auprès de Tite s'est trouvé être la vérité.

2Co 7:15-
Et son affection pour vous redouble, quand il se rappelle votre obéissance à tous, comment vous l'avez accueilli avec crainte et tremblement.

2Co 7:16-
Je me réjouis de pouvoir en tout compter sur vous.
Ce que nous appelons le chapitre 8 est visiblement un billet composé après coup. Reprenons le texte, il commence par:
Citation :
2Co 8:1-
Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de Dieu qui a été accordée aux Églises de Macédoine.

2Co 8:2-
Parmi les nombreuses tribulations qui les ont éprouvées, leur joie surabondante et leur profonde pauvreté ont débordé chez eux en trésors de générosité.

2Co 8:3-
Selon leurs moyens, je l'atteste, et au-delà de leurs moyens, spontanément,

2Co 8:4-
ils nous ont demandé avec beaucoup d'insistance la grâce de participer à ce service en faveur des saints.

Le texte se termine par un conclusion:
Citation :
2Co 8:22-
Avec eux nous envoyons aussi celui de nos frères dont nous avons éprouvé l'empressement de maintes manières et en maintes circonstances, et qui maintenant est beaucoup plus empressé, en raison de la grande confiance qu'il a en vous.

2Co 8:23-
Pour ce qui est de Tite, c'est mon associé et coopérateur auprès de vous ; quant à nos frères, ce sont les envoyés des Églises, la gloire du Christ.

2Co 8:24-
Donnez-leur donc, à la face des Églises, la preuve de votre charité et du bien-fondé de notre fierté à votre égard.

Pour quelles raisons avoir regroupé ces textes ? Sans doute a-t-on cherché à donner un pendant à la première Epître aux Corinthiens, qui soit de taille égale.

Etre conscient de ces regroupements, ne va pas changer les fondements du message de Paul. En revanche il est possible de cerner avec plus d'exactitude les différentes étapes des relations compliquées entre l'apôtre et cette communauté.

Autre élément: on prend conscience que le rapport au texte n'était pas le même qu'aujourd'hui. D'un côté on se permet des collages de différents fragments, et d'un autre côté on conserve pieusement les enseignements. En prendre connaissance permet de mieux appréhender les fonctionnements de la pensée des premiers milieux chrétiens.


de réagir à ces lignes. Vos commentaires m'intéressent !

study Voir aussi le commentaire du chapitre 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florence_yvonne
Administrateur fondateur
avatar

Nombre de messages : 1260
Age : 57
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: 2Co 8:1-24 Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de   Ven 9 Jan - 14:08

Qui est ce frère dont l'empressement à été éprouvé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: 2Co 8:1-24 Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de   Ven 9 Jan - 19:21

florence_yvonne a écrit:
Qui est ce frère dont l'empressement à été éprouvé ?

Il n'est, à ma connaissance, pas possible, hélas, d'identifier ce frère... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 89
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: 2Co 8:1-24 Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de   Ven 9 Jan - 20:07

Code:
De nombreux indices donnent à penser que la Deuxième épître de Paul aux Corinthiens est la compilation de quatre lettres.


Est-ce qu'il est possible de distinguer ces quatre apports qui ont été regroupés ? Ce qui permettrait de déceler les évolutions auxquelles tu fais allusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 435
Age : 57
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: 2Co 8:1-24 Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de   Ven 9 Jan - 20:14

Allez voir mon texte sur la Genèse (!) assez compliquée de la deuxième lettre aux Corinthiens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2Co 8:1-24 Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de   

Revenir en haut Aller en bas
 
2Co 8:1-24 Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pronoms toniques : moi, toi, lui, elle, nous, vous, eux, elles
» Nous vous annonçons
» Ô Mère de Miséricorde, nous Vous en supplions, Visitez ces pauvres âmes du Purgatoire
» Nous vous demandons [...] d’avoir des égards pour ceux qui [...] vous président dans le Seigneur. — 1 Thess. 5:12.
» nous avons besoin de vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bible au peigne fin :: Les Épîtres de saint Paul :: La deuxième épître aux Corinthiens-
Sauter vers: