La bible au peigne fin


Un lieu de discution et d'apprentissage de la Bible, ouvert à tous les courants de pensée
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Étrangeté 3: Moïse le divorcé!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daras



Nombre de messages : 19
Age : 36
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Étrangeté 3: Moïse le divorcé!   Jeu 15 Jan - 1:26

Mt 19.8: Il [Jésus] leur dit: «C'est à cause de la dureté de votre coeur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes; mais au commencement il n'en était pas ainsi.

Jésus parle de Moïse qui a permis aux israélites de répudier leur femmes à cause de la dureté de leur cœur. Eh bien, ce même Moïse a lui-même répudié sa femme, Cippora (ou Séphora selon les traductions), pour des raisons qui ne sont pas connues. Celle-ci fut reprise par Jéthro, le beau-père de Moïse.

Exode 18.2: Jéthro, beau-père de Moïse, prit Cippora, femme de Moïse - c'était après qu'elle eut été renvoyée - [...]

(Pourtant, en Ex 18. 5 et 6 il est toujours question de la femme de Moïse.)

Le sens du mot hébreu utilisé veut dire "renvoyer, répudier". La traduction littérale est "après son (= Séphora) renvoi".
Toutes les traductions françaises que j'ai consultées parlent d'un renvoi (la Semeur interprète). Néanmoins, on pourrait effectivement penser qu'il ne s'agit pas d'une répudiation, mais que Moïse a préalablement confié sa femme et ses deux fils à son beau-père. Cela aurait pu se confirmer si le verbe "renvoyer" avait pour objet la femme et les fils. Seulement, il ne s'agit pas d'un verbe, mais de "son renvoi", c'est-à-dire le renvoi bien précis de Séphora.
En fait, il y a bien une solution qui se présente dans la traduction œcuménique de la Bible: Jéthro, beau-père de Moïse, prit Cippora, femme de Moïse - c'était après qu'elle eut été renvoyée - et ses deux fils: l'un avait pour nom Guershom [...]
Ce qui est souligné entre les deux tirets représente une précision, et cette précision ne concerne que Séphora. Le "et ses deux fils" se rattache à "femme de Moïse". Donc, l'ambiguïté demeure: il s'agit bien du renvoi de Séphora seule, et non de Séphora et de ses deux fils.

N'empêche, quelle est donc cette attitude de Moïse? Pourquoi avoir pris femme, pourquoi avoir eu deux fils, si c'est pour ensuite les laisser chez son beau-père et ne plus en entendre parler (après Ex 18.6, il n'en est plus question! C'est comme s'il n'y avait que Jéthro avec Moïse)? Contrairement aux femmes et aux fils des patriarches, la femme et les fils de Moïse ont vite sombré dans l'oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jézabel

avatar

Nombre de messages : 444
Age : 36
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Étrangeté 3: Moïse le divorcé!   Jeu 15 Jan - 8:10

Parce que Moïse est sans doute un ancien dieu sans épouse ni fils et qu'il a été humanisé à coups de retouches pour être adapté au monothéisme d'Esdras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 89
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Étrangeté 3: Moïse le divorcé!   Jeu 15 Jan - 23:58

Pardonne-moi, Daras, je n’avais pas repéré que tu avais posté sur ce fil.

Pour répondre à ta question concernant la femme de Moïse, je te renvoie à une note de la Bible de Jérusalem pour Exode 2 :18. Là, d’ailleurs, le prêtre de Madian qui donne une de ses filles pour femme à Moïse se nomme Réuel et non pas Jéthro. La raison de cette discordance, comme le signale cette note, c’est que les rédacteurs de « la Bible » ont repris des traditions diverses, souvent plus ou moins contradictoires.

Ceci (le fait de cette reprise de vieilles traditions) pour dire qu’il ne faut pas s’étonner s’il se rencontre, en maints endroits, des obscurités sur lesquelles on peut épiloguer à l’infini.

Si on reprend le fil de la carrière de Moïse,

on a un hébreu élevé à la cour du pharaon, qui doit fuir après avoir tué un égyptien ;

il trouve asile en Madian, où il prend femme : Exode 2 :15-22

lors du changement de pharaon, Moïse retourne en Egypte : « avec sa femme et son fils » Exode 4 :20. C’est au cours du voyage de retour en Egypte que Cippora circoncit le fils de Moïse. On a là, en Exode 4 :24-26, un passage fort énigmatique sur l’origine et le sens de la circoncision, sur lequel il serait intéressant de revenir.

on a ensuite la sortie d’Egypte, la marche dans le désert, au cours de laquelle, Moïse, avec son peuple, repasse en Madian où il revoit son beau-père. Le récit de cette rencontre (Exode Ch 18) mérite qu’on s’y attarde un peu :

« Jéthro prit Cippora, la femme de Moïse, (après qu’il l’eut renvoyée) ainsi que ses deux fils (verset 2)
« Jéthro vint trouver Moïse avec sa femme et ses fils au désert où il campait (verset 5)
« On vint dire à Moïse : Voici ton beau-père Jéthro qui vient vers toi, accompagné de ta femme avec ses deux fils (verset 6)

Ce récit est en pleine contradiction avec le récit du Ch 4 où on voit Moïse retourner en Egypte avec sa femme et son fils. On est manifestement ici en présence de deux traditions différentes :
Selon la première, Moïse a emmené en Egypte sa femme et son fils
Selon la seconde, la femme de Moïse est restée en Madian avec son père et Moïse la retrouve avec deux enfants, que le récit présente comme les enfants de Cippora (ce qui pourrait sous-entendre qu’elle a eu le deuxième d’un autre homme, quand elle était restée chez son père après le départ de Moïse pour l’Egypte.

Ce qu’on peut retenir de tout cela, c’est que, du fait du rassemblement de traditions diverses, il ne faut pas chercher à tout prix une cohérence dans un récit composé de pièces disparates. A ce compte-là, « l’énigme » du « renvoi » est vraiment d’une importance minime.

Ce qui compte essentiellement, c’est le fait que Moïse est marié à une « étrangère ».

C’est aussi le fait qu’il y a une relation d’amitié entre les hébreux et les madianites, tandis que, par exemple, les amalécites sont des ennemis mortels des hébreux.

Ces grandes lignes de l’Histoire sont plus importantes que les petits détails qui resteront toujours, de toutes façons, sans explication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 89
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Étrangeté 3: Moïse le divorcé!   Sam 17 Jan - 1:04

Daras, où es-tu passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daras



Nombre de messages : 19
Age : 36
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Étrangeté 3: Moïse le divorcé!   Dim 18 Jan - 0:19

J-P Mouvaux,

Ne t'inquiètes pas, j'ai bien lu tes messages.
J'ai quelques petits examens pour le moment, et c'est pourquoi je n'ai pas tout le loisir de répondre dans des délais raisonnables.

Je suis tout à fait d'accord avec le fait qu'il y a plusieurs traditions qui se rencontrent dans la Bible. Certains indices textuels permettent de les distinguer, comme par exemple les différents noms donnés au beau-père de Moïse. On peut ajouter la double désignation du mont Sinaï/Horeb.

Je suis très attaché aux détails, parce qu'ils cachent souvent des choses très intéressantes.

J'espère que tu as compris que le but de mes interventions n'est pas d'exposer des "énigmes" à résoudre où d'exprimer un quelconque désarroi face à des "incohérences" ou je ne sais quoi.
Je me laisse simplement surprendre par les textes en découvrant leurs subtilités et leur complexité. C'est pourquoi dans cette lecture suivie que je fais je n'ai pas l'intention de retenir les "grandes lignes de l'Histoire" (ce qui est secondaire; mais c'est bien que tu en aies parlé), mais d'explorer les textes dans leur détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P Mouvaux
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 89
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Étrangeté 3: Moïse le divorcé!   Mar 20 Jan - 1:55

Prends ton temps Daras. Oui, j’ai bien compris le but de tes interventions et j’ai plaisir à échanger avec toi.

Pour ce qui est des détails, tu as raison, en les regardant de près on peut découvrir pas mal d’éléments intéressants.

Les détails et « les grandes lignes de l’Histoire », je pense qu’il faut tenir les deux bouts de la chaine. Et si je dis cela c’est que je pense que ces vieux textes ont aussi à nous dire des choses qui peuvent aussi éclairer l’actualité.

A bientôt donc dès que tu auras un peu de loisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Étrangeté 3: Moïse le divorcé!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Étrangeté 3: Moïse le divorcé!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les divorcés remariés
» Condition de la soeur divorcée
» remariage de divorcés
» Lettre aux Évêques de L'Église Catholique sur l'accès à la communion eucharistique des fidèles divorcés-remariés
» les divorcés remariés ne peuvent pas communier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bible au peigne fin :: L'Ancien Testament :: Etude-
Sauter vers: